Visiter les parcs nationaux aux États-Unis

par | 9/04/2019

Death Valley National Park

Visiter les parcs nationaux aux États-Unis, c’est ce que je préfère! Je m’épanouis dans ces parcs, à la recherche de points de vue grandioses, peu importe la température, la difficulté de la randonnée ou mon niveau de fatigue. J’apprécie les paysages, les animaux, le silence tout comme le fait de me retrouver au milieu de nulle part. Ces moments-là sont mémorables, incroyables.

À propos

Il y a 62 parcs nationaux aux États-Unis. Yellowstone fut le premier parc national à avoir été créé en 1872 par le président Ulysse Grant. Il souhaitait le mettre à disposition du public et le protéger contre des fins d’exploitation mercantile. Néanmoins, avant Yellowstone, un autre parc avait déjà fait l’objet d’une protection similaire : Yosemite en Californie.

La création des parcs nationaux a attiré les touristes, puis l’aménagement des lignes de train et la voiture ont entrainé une croissance exponentielle du nombre de visiteurs. Par conséquent, au fur et à mesure, la protection des parcs contre les visiteurs est également devenue un enjeu. Il est donc important de veiller à ce que nos visites soient faites dans le respect de l’environnement et des règles du parc. Par exemple, il ne faut pas nourrir les animaux. On dit qu’un animal nourri est un animal mort car il devient dépendant de l’homme. 

Biche Rocky Mountains national park

Informations préalables à la visite

1. Pass annuel des parcs nationaux

Si tu souhaites visiter plus de 4 parcs nationaux en un an, je te conseille d’acheter le pass annuel pour $80. Tu vas le rentabiliser très vite car le coût d’entrée dans un parc est au moins de 20 dollars. Il est valide pour une voiture. Deux personnes peuvent le détenir en même temps ; il y a de la place pour deux signatures au dos de la carte. Tu peux l’acheter au guichet à l’entrée de n’importe quel parc national ou sur internet.

2. Organisation

La première chose à faire quand tu veux visiter un parc national c’est de vérifier le nombre d’entrées du parc puis de choisir celle qui te convient le mieux. Ça peut être en fonction de ce que tu souhaites visiter ou de ta localisation par exemple.

Ensuite, le mieux c’est de se rendre dans un des visitor center, offices de tourisme du parc pour obtenir des informations plus précises auprès des personnes qui y travaillent. Personnellement, je leur dis généralement la durée de ma présence et demande les points de vue incontournables et les randonnées qu’il nous ait possible de faire. Tu peux également demander les meilleurs endroits pour voir le lever et le coucher du soleil. Toutes ces informations vont te permettre d’organiser ta visite.

Enfin, les parcs nationaux organisent souvent des activités guidées par des rangers comme des randonnées par exemple. Tu peux demander des informations sur les divers programmes au visitor center.
Aussi, sache que très souvent, tu as la possibilité de louer des vélos ou de faire du bateau. De même, tu peux te renseigner auprès des personnes travaillant dans le parc.

3. Plus d’informations

J’utilise régulièrement le site NPS.gov. Il répertorie tous les parcs nationaux et te donne des informations mises à jour pour planifier ta visite comme les conditions météorologiques par exemple (mais il est en anglais).

Badlands national park
Liste des parcs nationaux que j’ai visités aux États-Unis 

Par ordre alphabétique des États dans lesquels ils sont situés.

La durée de visite que je donne n’est qu’un conseil car ça dépend de chacun. Les frais d’entrée peuvent évoluer donc n’hésite pas à vérifier sur le site du NPS.

 

Floride

Everglades national park

Everglades national park

Photo by Aldric RIVAT

Le parc national des Everglades a été créé en 1947. Il représente un cinquième seulement de l’écosystème Everglades. La majorité des quatre cinquièmes restants a été détruite ou largement altérée par l’agriculture et le développement urbain. Les systèmes visant à protéger la zone des inondations ont modifié l’environnement résultant en la dégradation du paysage naturel et le déclin des animaux sauvages.

Pourquoi il faut le visiter ?

Malgré les difficultés, l’écosystème du parc reste incroyable avec une faune et une flore riche : crocodiles, alligators, papillons, palmiers, orchidées, etc.

Comment visiter les Everglades ?

Tu peux découvrir le parc à pied, en vélo, en canoë, en kayak, en bateau et en voiture.

Si tu le peux, essaye d’arriver tôt dans le parc. Tu peux commencer ta visite à Ernest F. Coe Visitor Center (point A sur la carte) et suivre la route jusqu’à Flamingo (point B sur la carte), qui donne accès à un certain nombre de randonnées. Arrivé(e) à Flamingo, tu vas trouver un autre visitor center qui propose des activités guidées par des rangers. Tu peux aussi y réserver un tour en bateau et louer un kayak mais je ne l’ai pas fait car ce n’est pas donné. Ainsi, renseigne-toi bien sur les prix et le montant de la caution et demande quelles sont les routes que tu peux emprunter (Nine Mile Pond et Hells Bay Canoe Trail sont deux possibilités).

Cependant, à seulement 6 kilomètres d’Ernest F. Coe Visitor Center sur la route vers Flamingo, se trouve sur la gauche la zone de Royal Palm (point C sur la carte). Je te conseille de faire la randonnée Anhinga Trail pour avoir une chance de voir des animaux sauvages. De même, le Gumb Limbo Trail est une courte randonnée dans la même zone mais qui sera cette fois-ci un moyen d’observer la flore.

Quand tu es à Flamingo, tu trouves différentes randonnées ; cependant, les conditions climatiques de mai à novembre peuvent rendre la marche désagréable.

Snake Bight Trail est une randonnée de 2,5 km qui est reconnue pour la possibilité qu’elle offre d’observer les oiseaux, de même qu’Eco Bond (0,8 km).

C’est aussi à Flamingo que tu as le plus de chance de voir les alligators et les crocodiles, le seul endroit au monde où ils vivent ensemble.

Pour faire un tour de bateau, tu peux réserver directement au visitor center de Flamingo ou sur internet ici. Ils offrent deux tours différents :

  • Back Country Boat Tour pour 1h30, 40 dollars/adulte, départs à 11h00, 13h00 et 15h00. Il y a le même tour à 9h00 pour 28 dollars/adulte (mais j’ai l’impression que c’est qu’en hiver) : ce tour te fait découvrir l’Ouest du parc : Buttonwood Canal, Coot bay, Whitewater Bay (pin vert sur la carte).
  • Florida Bay tour pour 1h30, 40 dollars/adulte : ce tour te fait découvrir Florida Bay qui située à l’Est du parc (pin rouge sur la carte).

Plus au Nord du parc se trouve Shark Valley (point D sur la carte). Si tu es à Flamingo, il te faut refaire la route en sens inverse, sortir du parc et rouler direction Nord. Tu peux alors prendre un tour en tram qui t’amène au coeur des Everglades pour explorer Tram Road sur 24 km et continuer de découvrir la diversité de la faune (alligators, tortues, oiseaux, etc). Cette route a été en partie construite par une compagnie pétrolière avant que le parc soit établi. Tu peux aussi la parcourir à pied ou en vélo (les véhicules privés ne sont pas autorisés). Le tour dure 2 heures et coûte 27 dollars par adulte. Plus d’informations ici.

Frais à l’entrée : $30 pour 7 jours par véhicule.

Horaires d’ouverture : 24h/24, 7j/7 tous les jours de l’année.

Durée de la visite : minimum un jour.

Quand le visiter : il y a deux saisons ; un été chaud et humide de mai à novembre et un hiver sec de décembre à avril. Les moustiques sont très présents l’été ce qui peut être embêtant lors de la visite.

 

Nouveau-Mexique

White Sands national park

White sands national park

Comme son nom l’indique, c’est un magnifique parc de sable blanc. C’est un parc national très récent puisqu’il a été créé en 2020 après avoir été un monument national depuis 1933.

Pour le visiter, tu peux simplement suivre la route en voiture et te garer quand c’est possible pour grimper sur les dunes à pied.

Frais à l’entrée : $25 par véhicule.

Horaires d’ouverture : le parc est ouvert toute l’année sauf le 25 décembre. Les horaires varient en fonction des saisons mais de manière générale tu dois rentrer dans le parc au moins une heure avant le coucher du soleil et sortir à la tombée de la nuit.

Durée de la visite : une demi-journée.

UTAH

Utah Monument Valley

Photo by Seth Neckritz. Plus de photos www.ruggedlensphotography.com.

J’ai écrit un article sur les 5 parcs que j’ai visités en Utah : Arches, Bryce Canyon, Canyonlands, Monument Valley (qui est un Tribal Park) et Zion. En cliquant sur le lien ci-dessous, tu pourras facilement organiser ta découverte de chaque parc car je te donne :

  • les informations pratiques nécessaires pour t’organiser : le coût de l’entrée dans le parc, le meilleur moment pour s’y rendre, la durée minimum de la visite et les horaires d’ouverture ;
  • mais aussi comment le visiter avec les meilleurs spots et randonnées.
  • sans oublier des informations historiques et géographiques car ces merveilles sont le résultat d’un processus géographique datant de plusieurs millions d’années.

Les parcs nationaux en Utah

Wyoming

Yellowstone national park

Photo by Chris Leipelt

J’ai écrit un article entier sur le parc national de Yellowstone. Tu y trouveras tout ce qu’il faut savoir avant de le visiter : une organisation logique pour le découvrir sans rater les meilleurs spots, le coût de l’entrée, les horaires d’ouverture et la durée minimum de visite.

→ Le parc national de Yellowstone