Que faire sur la presqu’île de Crozon en un week-end ?

par | Mis à jour le 21/07/2021 | Publié le 02/05/2021

Cap de la chèvre

Cap de la Chèvre, Finistère

Partir à 2 heures de chez soi, seule. Prévoir de déconnecter des réseaux sociaux, des écrans. Prendre du temps pour soi dans la nature. Prendre un bon bol d’air frais. Dormir dans sa petite voiture à 5 mètres de la mer. Marcher. Rencontrer des randonneurs.

Le Finistère, c’était la destination parfaite pour ça.

Je prends donc la route un samedi matin pour la presqu’île de Crozon qui fait partie du Parc Naturel Régional d’Armorique, un lieu que je savais magnifique mais où je n’avais pas encore mis les pieds. Dans cet article, je te fais le récit de cette micro-aventure et te cite les endroits que j’ai découverts.

Cependant, je ne donne pas de conseils sur le logement, ni sur les restaurants car ce mini road-trip était placé sous le signe du minimalisme : dodo dans ma voiture ainsi que nourriture préparée avant de partir et conservée dans une glacière ; #économiser, mon mantra du moment.

Je suis en effet partie en solo et pour une durée relativement courte. Néanmoins, même si tu n’organises pas ton week-end de la même manière, ce récit te sera tout de même utile afin de connaître les lieux à ne pas rater sur la presqu’île de Crozon.

I. L’Îlot des Capucins

Fort des Capucins

Le Fort de l’Îlot des Capucins

Je commence ce road-trip par la visite du fort de l’Îlot des Capucins. Construit en 1848, il avait pour but la défense du goulet de Brest. J’ai laissé ma voiture le long de la D355, sur le bas côté, non loin du Fort Napoléon « Tour Modèle » puis j’ai emprunté les sentiers et notamment une portion du GR 34 jusqu’à l’îlot.

Au bout d’une petite demi-heure de randonnée, le fort est en contrebas ; je descends une pente plutôt abrupte puis je continue par les escaliers. Ensuite, il n’y a plus qu’à traverser le pont qui a par ailleurs perdu ses rambardes de protection (attention aux chutes lorsque la mer est très agitée). Libre à toi ensuite de te promener et de découvrir les fameuses ruines.

Passage étroit fort des capucins
Finistère sculpture
Dans le fort
Vue sur mer
Fort des capucins Finistère

Une fois dans l’ancien fort, l’ambiance m’a semblé particulière avec cette météo ombragée et la mer relativement agitée. Je profite de la vue – reposante – tout en respirant calmement l’air finistérien.

J’étais très contente de voir qu’il n’y avait que très peu de promeneurs sur le sentier ainsi que sur l’îlot. En plein milieu de l’été, j’étais (presque) comme seule au monde au milieu de ce sublime environnement. Un premier aperçu de la presqu’île de Crozon et pas des moindres !

J’ai continué à longer la côte avant de revenir à ma voiture. Si tu as du temps, n’hésite pas à faire du même puisque toute la côte est absolument magnifique sans compter que tu pourras tomber sur les autres forts qui la bordent.

II. Un passage éclair à Camaret-sur-mer

Je continue de longer la côte pour faire un arrêt à Camaret-sur-mer, une ville sympathique avec une plage et des restaurants. Cependant, je dois avouer que je n’y suis pas restée très longtemps car elle était beaucoup plus fréquentée que les sentiers côtiers et ce weekend-là, j’étais en recherche de calme. Néanmoins, sache que si tu veux faire une pause déjeuner à la crêperie ou manger une glace, ça sera l’endroit adéquat 😉

III. La Pointe de Pen-Hir

Pointe de Pen Hir Finistère
Pointe de Pen Hir

Sûrement l’un des plus beaux endroits que j’ai eu la chance de voir en France, la pointe de Pen-Hir me semble particulière en raison de la forme de la roche qui constitue la côte ; on dirait que des rochers plus ou moins carrés ou rectangulaires se sont amoncelés créant ainsi des murs de roches. Tu vois ce que je veux dire ? Si ce n’est pas le cas, les photos ci-dessus t’aideront sûrement 😉

Mais ce n’est pas tout puisque c’est aussi là que tu peux découvrir les Tas de Pois, des mini-îlots, vestiges de la falaise originale ; ce n’est pas incroyable en vrai ?

Les tas de pois Finistère
Les tas de pois crozon

Les Tas de Pois

IV. Le Cap de la Chèvre pour la nuit

Je me suis arrêtée le long de la D255 en direction du Cap de la Chèvre pour passer la nuit dans ma voiture, juste en face de la mer. Encore une fois, il y avait très peu de monde dans le coin mais quand même un minimum de passage pour ne pas que je me sente trop isolée. Je choisis mes spots dodo au feeling, en fonction de comment je m’y sens. Bien sûr, je ne dis pas que dormir dans sa voiture est particulièrement confortable mais pour une nuit, ça va !

Cap de la chèvre

De bon matin, je me rends au bout du Cap de la Chèvre pour un bol d’air des plus agréables et une vue qui l’est tout autant. Quel plaisir de commencer la journée ainsi ! Du cap, il est possible d’apercevoir les Tas de Pois de la pointe de Pen-Hir que j’avais vu la veille.

En plus de découvrir le Mémorial de l’aéronautique navale, tu peux te promener sur les sentiers le long de la côte.

V. [Inaccessible] La plage de l’île Vierge

Cette fois-ci je me gare au niveau de la Maison des Minéraux à Saint-Hernot, à moins de 10 minutes en voiture du cap de la Chèvre afin de rejoindre la plage de l’île Vierge. Je suis la carte sur mon GPS : dans un premier temps, je marche le long de la route puis emprunte un sentier afin de me rapprocher de la côte. Assez rapidement, j’arrive en face de l’eau avec cette vue sur une plage paradisiaque digne des îles du Pacifique que tu peux voir sur mon poste Instagram. Non, ce n’est pas la plage de l’île Vierge ! Pour atteindre cette dernière, il me faut encore marcher quelques minutes vers l’est sur le GR 34.

Malheureusement, à l’arrivée je découvre qu’il n’est plus autorisé de descendre sur la plage. L’arrêté est récent et a pour but de protéger le site et de prévenir d’éventuels éboulements. Tu peux retrouver plus d’informations sur les raisons de la fermeture au public de la plage de l’île Vierge sur l’article de France 3 Bretagne.

VI. La Pointe de Dinan

Pointe de Dinan

La pointe de Dinan

Pour clôturer mon tour de la Presqu’île de Crozon, je me rends à la Pointe de Dinan, un autre endroit magnifique qui mérite ton attention. Ce qui rend cette pointe particulière c’est que tu peux y découvrir l’arche que tu vois sur ma photo au-dessus, aussi appelée Château de Dinan et due à l’érosion de la roche. Vraiment pas mal non ?

VII. [Bonus] La plage du Ris

Plage du ris Finistère

Un recoin de la plage du Ris

Là, on est plus sur la presqu’île de Crozon ! J’avais encore un peu de temps donc j’ai décidé de longer la côte direction sud. C’est en cherchant des toilettes que je suis tombée sur cette superbe plage – comme quoi ! Ce n’était pas dans mes plans, mais j’ai malgré tout décidé de m’y arrêter.

Qu’a-t-elle donc de spécial cette plage ? Située à Douarnenez, elle est visible de la route – jusqu’ici rien d’incroyable. Son étendue est plutôt vaste et ce jour-là, il y avait très peu de monde, pas de bronzeurs, à peine 1 ou 2 baigneurs – merci l’eau à 10°C.

J’ai donc commencé à la parcourir pour atteindre les falaises à droite puis je suis repartie de l’autre côté pour découvrir son flanc gauche. On était en plein coeur de l’été et la plage semblait avoir été privatisée juste pour moi…

Plage Finistère plage du ris

Flanc gauche de la plage

Plage du ris

Flanc droit de la plage

Je me suis beaucoup amusée à aller et venir, regarder les petits oiseaux s’envoler tous en même temps, j’ai même trouvé une cachette sous les rochers avec vue sur la plage.

Par contre, je me suis faite surprendre par la marée qui monte pas si lentement que ça, je te le dis ! Il était temps que je quitte cette crique isolée afin de ne pas avoir à nager pour retourner à ma voiture.

Je ne me rappelle plus du temps que je suis restée à profiter de la solitude et de l’état de bien-être dans lequel je me trouvais sur cette plage ; probablement entre une et deux heures.

Je ne suis pas certaine que tout le monde trouverait la plage du Ris particulièrement charmante. Je pense que ce jour-là, toutes les conditions étaient réunies pour que je m’y sente parfaitement bien : peu fréquentée, météo agréable mais aussi et surtout un certain état d’esprit dans lequel je me trouvais, celui de vouloir être ancrée dans le moment présent, dans ce que je voyais comme dans ce que je ressentais…

Derniers mots sur ce week-end sur la presqu’île de Crozon

Avant de me lancer dans ce road-trip en solitaire, je n’étais pas en pleine forme. La solitude semblait m’envahir et je sentais que j’avais besoin d’air. Rien de mieux alors que partir pour deux jours, pas forcément très loin, afin de (re)découvrir une région proche de chez soi.

Est-ce vraiment une bonne idée de partir toute seule ? C’est la question que je me suis posée. Je suis relativement solitaire dans mes voyages en temps normal, mais cette fois j’avais peur que la solitude me pèse. Néanmoins, une fois au pied de l’eau, sur les sentiers de randonnée bretons avec l’air finistérien dans mes poumons, je me suis sentie tout simplement bien.

La presqu’île de Crozon est un petit bijou que je t’incite grandement à découvrir. Si tu y vas en été, tu auras peut-être la chance comme moi d’avoir une météo clémente ; tu ne vas peut-être pas y croire mais je n’ai pas eu de pluie ce weekend-là ! Bon, c’est vrai qu’il a commencé à pleuvoir pile au moment où j’ai décidé de rentrer chez moi. Tu as de la chance ou tu n’en as pas…

Si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à poster un commentaire juste en dessous ou à me contacter directement sur Instagram. Je te répondrai avec plaisir. Merci et à bientôt !

Si l’article t’a plu, n’hésite pas à le partager, ça pourrait en aider d’autres ! 😊

― On continue de voyager par ici ! ―

Que faire dans les Causses du Quercy en un week-end ?

Que faire dans les Causses du Quercy en un week-end ?

Les Causses du Quercy sont un parc naturel régional situé dans le département du Lot. C’est une région splendide où nous avons décidé de nous aventurer le temps d’un week-end. Si toi aussi…

Que faire à Cauterets dans les Pyrénées (en été) ?

Que faire à Cauterets dans les Pyrénées (en été) ?

En juin, après 3 mois passés en Bretagne, je descends sur Agen pour voir Alana et nous décidons de passer un week-end dans le parc national des Pyrénées, à Cauterets plus exactement. Ma toute première fois en montagne en France…