Que faire dans les Causses du Quercy en un week-end ?

par | Mis à jour le 21/07/2021 | Publié le 31/05/2021

Cité médiévale Rocamadour

Cité médiévale de Rocamadour

Les Causses du Quercy sont un parc naturel régional constitué de plateaux calcaires et situé dans le département du Lot. C’est une région splendide où nous avons décidé de nous aventurer le temps d’un week-end. Si tu souhaites toi aussi la découvrir, je te guide avec ce récit de notre micro-aventure à travers 3 lieux magnifiques à explorer :

  • Le village de Saint Cirq Lapopie ;
  • La cité médiévale de Rocamadour ;
  • Le fameux Gouffre de Padirac.

Ce week-end était l’occasion pour nous de nous évader le temps de deux jours sans avoir à partir trop loin. L’organisation était minimale puisque nous avons passé la nuit dans ma voiture sur un spot Park4Night à Couzou – non, ce ne fut pas la meilleure nuit de ma vie. Néanmoins, la visite de la région fut un réel plaisir : Saint-Cirq-Lapopie est un très joli village au sud des Causses du Quercy et il faut dire que le Gouffre de Padirac est plutôt spectaculaire. Cependant, c’est Rocamadour qui nous a le plus surprises puisque la cité médiévale au petit matin était alors éprise d’une ambiance particulièrement mystique

I. Le village de Saint-Cirq-Lapopie 

Saint-Cirq-Lapopie est un village très charmant qui fait partie de l’Association des Plus Beaux Villages de France. Il compte environ 200 habitants mais en été, des milliers de personnes viennent se promener le long de ses rues pavées ; ce n’est donc pas vraiment le lieu idéal pour échapper à la foule en haute saison. Le mieux c’est sans doute d’y aller en début ou en fin de journée afin de profiter d’une moindre fréquentation.

1. Où stationner ?

À Saint-Cirq-Lapopie, ne crois pas un instant que tu pourras échapper aux parkings payants ! Lors de notre week-end, nous avons stationné au parking P5 Bancourel ; ça nous a coûté 5 euros pour environ 2 heures. Il y a d’autres parkings plus bas et donc plus proches du village.

2. Comment visiter le village ?

  • Le Rocher de Lapopie : c’est le parfait endroit pour obtenir une vue panoramique sur le village et la rivière. Je ne te cache pas que c’est un peu de sport pour monter tout en haut du rocher mais tu ne le regretteras pas !
  • Balade dans le village : ensuite, tu peux descendre dans le village. Nous, on adore flâner dans les petites ruelles pavées, s’extirper des rues les plus fréquentées pour prendre des photos.
  • Cirques de Vènes : enfin, nous avons récupéré la voiture pour nous rendre à la sortie du village, au point d’observation du Cirque de Vènes. L’accès se situe en plein virage donc il ne faut pas le manquer. Tu empruntes l’impasse et au bout de cette dernière tu arrives au point de vue.
Saint Cirq Lapopie

Vue sur Saint-Cirq-Lapopie du Rocher de Lapopie

Vue de Saint Cirq Lapopie

Vue sur la rivière du Rocher de Lapopie

Ruelle pavée Saint Cirq Lapopie

Ruelle pavée à Saint-Cirq-Lapopie

Cirque de Venes

Point d’observation du Cirque de Vènes – Par Alana Huyghe

II. La cité médiévale de Rocamadour

Rocamadour est une commune d’environ 600 habitants accrochée à une falaise abrupte qui domine la vallée de l’Alzou. C’est un lieu de pèlerinage particulièrement connu depuis le XIIe siècle mais également un site touristique unique qui reçoit 1,5 million de visiteurs par an.

1. Le point de vue du Bistrot de Saint-Jean

Après une petite nuit de sommeil à Couzou, nous prenons la route pour Rocamadour vers 7h. Il n’y a pas longtemps à conduire et très vite nous sommes émerveillées par le spectacle qui se déroule sous nos yeux : Rocamadour se réveille doucement sous un manteau de brouillard.

Nous avons décidé de nous installer sur le parking du Bistrot de Saint-Jean où nous avons pris notre petit déjeuner. Ce parking est privé mais aussi tôt, le bistrot était fermé et on ne dérangeait personne. Nous avons pu profiter de l’excellente vue qu’il donne sur Rocamadour et la vallée. Comme quoi, ça vaut le coup de se lever tôt !

On y est restée assez longtemps pour voir le paysage évoluer : le brouillard s’est peu à peu évanoui et le soleil a fait son apparition.

Rocamadour le matin

Ambiance mystique à l’approche de Rocamadour

Vue sur Rocamadour

Point de vue sur Rocamadour du Bistrot de Saint-Jean

Pause petit déjeuner

Rocamadour visite
Lever de soleil Rocamadour

Le brouillard se retire et le soleil apparaît

2. Le coin du photographe

C’est le nom évocateur d’un autre point de vue situé à côté du restaurant Le Quercygnac. Il est visible de la route donc ce n’est pas difficile de le trouver. Quand on y était en tout début de journée, il n’y avait pas grand monde mais j’imagine qu’en pleine journée, il doit être davantage fréquenté.

Le coin du photographe Rocamadour

Rocamadour du coin du photographe

Point de vue Rocamadour

Le coin du photographe – Par Alana Huyghe

Panorama de Rocamadour

La vallée de l’Alzou du coin du photographe

3. Descente dans la rue commerçante de Rocamadour

Pour descendre et se promener dans la rue commerçante de la cité, on s’est garées au parking du château ; c’était gratuit ce jour-là mais normalement le prix est de 6 euros la journée. De là, nous sommes descendues par le Chemin de Croix (dénivelé de 80 m) pour arriver dans la rue principale.

Il y a bien sûr différents édifices religieux à découvrir tels que la Basilique Saint-Sauveur qui abrite la crypte Saint-Amadour et la Chapelle Notre-Dame où l’on peut voir la Vierge Noire.

Vers 8h30, heure à laquelle nous y étions, il n’y avait pas grand monde à se promener et les boutiques étaient encore fermées ; c’était alors le moment parfait pour nous. La balade fut assez rapide puisqu’il s’agit d’une seule rue principale mais nous l’avons néanmoins trouvé particulièrement charmante.

Chapelle Notre Dame Rocamadour
Rue commerçante Rocamadour
Visiter Rocamadour
Promenade dans Rocamadour

4. Le Château de Rocamadour

Vestige d’un fort du XIVe siècle, le château de Rocamadour était destiné à protéger la cité médiévale et son sanctuaire. En effet, il surplombe littéralement la cité. Seuls les remparts sont accessibles aux visiteurs mais c’est déjà très bien puisqu’ils donnent une vue imprenable sur la vallée d’Alzou.

C’est ainsi qu’avant de quitter Rocamadour, nous sommes remontées pour visiter le château. En plus de la vallée, nous pouvions voir en contrebas la rue commerçante où nous nous promenions quelques minutes plus tôt.

Prix : 2 euros.

Temps de visite : moins d’une heure.

Horaires d’ouverture : tous les jours de 8h00 à 20h00.

Vue sur le chateau Rocamadour

Vue sur le château de Rocamadour

Vue du chateau

Vue du château

Chateau de Rocamadour

Les remparts

Vue à Rocamadour

Vue impressionnante des remparts du château – par Alana Huyghe

Chateau Rocamadour
Alana chateau de Rocamadour

III. Le Gouffre de Padirac

Le Gouffre de Padirac est la visite touristique par excellence dans le département du Lot et plus exactement dans les Causses du Quercy. Il s’agit d’une cavité naturelle d’une dimension de 35 m de diamètre découverte en 1889 par l’explorateur Édouard-Alfred Martel. Au fond du gouffre coule une rivière sur plus de 55 kilomètres mais seule une partie du réseau se visite.

Nous avions réservé notre visite à 13h15 et il y avait beaucoup de monde (on est loin de l’ambiance paisible de Rocamadour tôt le matin). L’exploration consiste en la descente dans le gouffre via l’escalier afin de découvrir les splendides cavernes à pied ainsi qu’en barque (avec un guide) et en apprendre sur l’histoire du site avant de remonter par l’escalier ou par l’ascenseur.

La température dans les cavernes est stable à 13°C donc n’hésite pas à prévoir un vêtement supplémentaire pour te couvrir mais également des chaussures adaptées à une visite en milieu humide.

J’ai apprécié cette visite même si je préfère généralement les lieux moins fréquentés. Les caves et la rivière turquoise sont très belles et l’histoire de cet endroit est intéressante. Est-ce que le site vaut le coup de payer presque 20 euros ? Je dirais que oui. En tout cas, ce tarif n’a rien d’étonnant pour ce type de lieux.

Gouffre de Padirac

Le Gouffre de Padirac de l’intérieur

Où stationner ? Tous les parkings autour du Gouffre de Padirac sont gratuits mais il est à noter que certains d’entre eux sont réservés aux clients des brasseries.

Prix : 18,50 euros pour les adultes.

Réservation : l’achat des billets se fait exclusivement en ligne.

Durée de la visite : 1h30

Dates et horaires d’ouverture : Ouvert du 22 mai 2021 au 14 novembre 2021 de 9h30 à 16h00.

Gouffre de Padirac caves
Gouffre de Padirac visite

À l’intérieur des cavernes du Gouffre de Padirac

Quelques mots pour terminer sur les Causses du Quercy

Notre escapade s’achève ! Pas de tout repos, ce week-end nous aura tout de même permis de connaitre un peu mieux le département du Lot. J’ai particulièrement adoré y voir autant de verdure que ça soit à Saint-Cirq-Lapopie ou à Rocamadour. En plein milieu de l’été, nous avons eu la sensation d’être en hors saison en nous levant suffisamment tôt pour visiter la cité médiévale ; c’est réellement mon coup de coeur de ce week-end ! N’hésite pas à te lever tôt pour profiter toi aussi d’un paisible début de journée 😉

Si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à poster un commentaire juste en dessous ou à me contacter directement sur Instagram. Je te répondrai avec plaisir. Merci et à bientôt !

Si l’article t’a plu, n’hésite pas à le partager, ça pourrait en aider d’autres ! 😊

― On continue de voyager par ici ! ―

Que faire sur la presqu’île de Crozon en un week-end ?

Que faire sur la presqu’île de Crozon en un week-end ?

Partir à 2 heures de chez soi, prévoir de déconnecter, prendre du temps pour soi dans la nature, respirer, marcher. Le Finistère, c’était la destination parfaite pour ça. Je prends donc la route un samedi…

Que faire à Cauterets dans les Pyrénées (en été) ?

Que faire à Cauterets dans les Pyrénées (en été) ?

En juin, après 3 mois passés en Bretagne, je descends sur Agen pour voir Alana et nous décidons de passer un week-end dans le parc national des Pyrénées, à Cauterets plus exactement. Ma toute première fois en montagne en France…