Comment visiter le parc national Rocky Mountain ?

par | Mis à jour le 16/08/2022 | Publié le 08/02/2021 | Colorado | 2 commentaires

Nymph Lake Rocky Mountains

Nymph Lake

C’est parti pour une escapade en altitude au parc national Rocky Mountain ! Ce parc fait partie de la Chaîne des Rocheuses qui s’étend du nord du Mexique jusqu’au Canada en traversant les États-Unis et notamment le Colorado. Ce dernier n’est pas un État beaucoup visité par les touristes européens qui préfèrent souvent se rendre en Arizona, en Californie ou en Utah. Il est cependant très fréquenté par les Américains qui aiment y faire du ski l’hiver et de la randonnée l’été. Par ailleurs, il s’agit du cinquième parc national des États-Unis le plus visité derrière Great Smoky Mountains, Zion, Yellowstone et le Grand Canyon.

La beauté des paysages du Colorado m’a coupé le souffle durant mon road trip d’une semaine et j’ai beaucoup apprécié le temps que j’ai passé à Rocky Mountain. C’est un territoire particulièrement verdoyant et sauvage. En plus des paysages montagneux, j’ai été émerveillée de voir autant d’animaux sauvages dans leur milieu naturel en aussi peu de temps.

Pour découvrir ce splendide environnement, il te faut un minimum d’organisation. Dans cet article, je vais donc te guider pour décourvrir le parc à travers :

  • les randonnées de Bear Lake Road qui permettent d’atteindre de magnifiques lacs ;
  • les superbes points de vue sur les montagnes de Trail Ridge Road, la route qui traverse le parc d’est en ouest.

Pour te préparer au mieux, je te donne également mes conseils notamment sur le temps de visite, le climat et le camping sur place.

I. Pourquoi faut-il visiter Rocky Mountain ?

Rocky Mountain Map

L’une des caractéristiques principales de Rocky Mountain est son altitude ; n’égalant tout de même pas les sommets d’Alaska, ceux de Rocky Mountain font toutefois partie des plus hauts des États-Unis. De plus, la route principale du parc – Trail Ridge Road – culmine à plus de 3700 mètres d’altitude. À titre de comparaison, le Pic du Canigou dans les Pyrénées-Orientales se situe à une altitude de 2785 mètres et 4809 mètres pour le Mont Blanc.

La pluralité des paysages est un autre point fort indiscutable de Rocky Mountain avec ses étendues de toundra, ses forêts, ses montagnes et glaciers, ses lacs, ses cascades. Et c’est sans compter la diversité de la faune qu’il est relativement facile d’observer avec, entre autres, ours noirs, coyotes, marmottes, cerfs, écureuils, élans, mouflons et plus de 300 espèces d’oiseaux.

Créé en 1915, le parc préserve une part relativement petite mais tout de même importante de la Chaîne des Rocheuses. Le site a aussi été reconnu par l’Unesco en tant que réserve de biosphère en 1976. C’est plus de 70 millions d’années de mouvements de plaques tectoniques, d’érosion, de périodes glaciaires et d’aléas climatiques qui ont façonné ce cadre idyllique. Tu ne peux qu’avoir raison de désirer le voir de tes propres yeux 😉

II. Informations pratiques

Rocky Mountain Vallée

Vallée de Rocky Mountain

Les entrées du parc : il y a quatre entrées :

  • Une à l’ouest sur la US-34 E ;
  • Trois à l’est sur CO 7, US-36 W et US-34 W.

Les visitor centers :

  • Beaver MeadowsKawuneeche et Fall River visitor centers qui sont ouverts toute l’année ;
  • Alpine et Moraine Park visitor centers qui ne sont ouverts qu’en été et au début de l’automne.

Frais d’entrée : 30 dollars valable 1 jour ou 35 dollars valable 7 jours consécutifs. Le pass parc national est accepté.

Durée de la visite : 1 jour minimum. 2 ou 3 jours ne seront pas de trop si tu aimes la randonnée.

Horaires d’ouverturele parc est ouvert toute l’année, 24h/24. Tu peux retrouver les horaires des 5 visitor centers sur nps.gov

Réservation 2022 : une réservation est nécessaire pour entrer dans le parc entre le 27 mai et le 10 octobre. Deux types de réservations :

  • Pour Bear Lake et le reste du parc entre 5h00 et 18h00 (en dehors de ces horaires, il n’y a pas besoin de réserver) ;
  • Seulement pour le reste du parc sans Bear Lake entre 9h00 et 15h00 (en dehors de ces horaires, il n’y a pas besoin de réserver).

Réservation sur recreation.gov. Plus d’informations sur nps.gov.

III. Quand visiter Rocky Mountain ?

Rocky Mountain Climat

Les meilleures saisons pour se rendre à Rocky Mountain sont l’été et l’automne. Les températures sont plus douces et le temps plus sec. Néanmoins, en raison de l’altitude, la météo peut changer brusquement. Prévois donc des vêtements chauds.

Le parc reçoit également des visiteurs en hiver qui viennent skier ou faire de la randonnée en raquettes. Toutefois, la route principale – Trail Ridge Road – est fermée de mi-octobre à fin mai. Au début du printemps, la plupart des chemins de randonnée sont toujours recouverts de neige.

Mon expérience

Nous sommes allées à Rocky Mountain au tout début du mois de juillet. C’était pour moi une période idéale car je voulais faire de la randonnée et pouvoir accéder à Trail Ridge Road. Nous avons quand même vu de la neige ! Première fois en été. Nous avons pu observer des animaux sauvages et voir les jolies fleurs qui venaient d’éclore sur la toundra. Le vent pouvait être glacial surtout en altitude mais le soleil était au rendez-vous. Seul bémol : Old Fall River Road – l’une des routes du parc – était toujours fermée.

IV. Que faire à Rocky Mountain ?

En fonction du temps que tu prévois de rester dans le parc, je te propose de découvrir différentes régions de Rocky Mountain. Si tu visites en été, prévois de te lever tôt pour commencer tes randonnées avant la masse des visiteurs.

Le programme que j’ai organisé pour mon road-trip nécessite de rester au minimum un jour et demi dans le parc. Si tu ne disposes que d’une seule journée, je te conseillerais de privilégier la région de Bear Lake Road. 

1. Explorer Bear Lake Road

En une demi-journée ou en une journée complète

En été, Bear Lake est l’un des endroits les plus visités du parc. Si tu ne peux pas arriver avant 9h00 et s’il n’y a pas de places disponibles au parking, tu peux prendre une navette gratuite au Park and Ride à côté de Glacier Basin.

Carte Bear Lake

Bear Lake Road avec les spots dont je te parle ci-dessous

Un lever de soleil à Sprague Lake

Sprague Lake Sunrise

Sprague Lake

Rien de mieux que de commencer la journée à Rocky Mountain par un magnifique lever de soleil ! Rends-toi donc à Sprague Lake pour assister au sunrise et t’émerveiller des doux reflets sur le lac. Tôt le matin, il n’y a pas grand monde ; tu peux ainsi vraiment profiter de ce moment paisible.

Si tu ne peux pas y aller pour le lever du soleil, c’est aussi un endroit très joli pour une randonnée sans difficulté le long du chemin qui fait le tour du lac. 

Boucle de 1,3 km pour 30 minutes de marche environ, randonnée classée facile.

Bear Lake

Nymph Lake

Nymph Lake

Emerald Lake Trail

Emerald Lake

Continue ensuite sur Bear Lake Road pour arriver à Bear Lake, au bout de la route. C’est de là que se trouvent les randonnées les plus appréciées du parc.

Bear Lake nature Trail

Je te conseille dans un premier temps d’aller profiter de la vue à Bear Lake qui est le lac adjacent au parking. Si tu es motivé(e) pour une petite rando, il y a le Bear Lake Nature Trail qui fait simplement le tour du lac.

Randonnée de 1,3 km pour 30-45 minutes de marche, classée facile.

Emerald Lake Trail

C’est là qu’on passe aux choses sérieuses ! Emerald Lake Trail est la randonnée que nous avons faite. Elle mène donc à Emerald Lake en passant par deux autres lacs : Nymph Lake et Dream Lake. L’environnement est tout simplement sublime et voir 3 lacs en une randonnée c’est franchement pas mal ! En haute saison, le mieux c’est de partir tôt car le site est très fréquenté. Autre chose à prendre en compte : la couleur de l’eau sera plus jolie si le soleil est de sortie.

Randonnée de 5,3 km aller-retour pour 2 à 3 heures de marche, difficulté modérée.

Lake Haiyaha

Cette fois-ci, le départ de la randonnée est le même pour que Emerald Lake Trail excepté qu’après Nymph Lake, il faut prendre à gauche pour continuer en direction de Haiyaha Lake. Je n’y ai donc pas été mais c’est une autre possibilité en partant de Bear Lake. Je préfère néanmoins la vue sur Hallett Peak que l’on a d’Emerald Lake.

Randonnée de 5,8 km aller-retour pour environ 3 heures de marche, difficulté modérée. 

Mills Lake Trail

Si tu as une journée à passer sur Bear Lake Road, alors tu peux commencer par Sprague Lake et Bear Lake comme je l’ai expliqué au-dessus. Puis, si tu as toujours du temps et de l’énergie, pourquoi ne pas partir l’après-midi à la découverte de Glacier Gorge Trailhead ?

Mills Lake Trail est un autre sentier de randonnée qui offre des panoramas exceptionnels. Tu passes dans un premier temps par Alberta Falls, une des jolies cascades de Rocky Mountain puis tu arrives à une intersection où il faut prendre à gauche en direction du fameux Mills Lake. Si tu prends à droite, tu te rends à The Loch mais en ce qui me concerne, je préfère Mills Lake 😉

Randonnée de 7,9 km pour environ 3h30 de marche, difficulté modérée. 

2. Rouler en altitude sur Trail Ridge Road

Prends une journée pour parcourir Trail Ridge Road. Tu peux trouver la carte du parc avec la route et les points de vue sur nps.gov

Trail Ridge Road

Trail Ridge Road

Trail Ridge Road n’est pas n’importe quelle route. D’une distance de 77 km, il s’agit de la plus haute route des États-Unis. Elle traverse le parc d’est en ouest et tu ne devrais tout simplement pas passer à côté. À cette altitude, magnifiques panoramas et bon air frais sont garantis !

Meilleurs spots pour un lever de soleil : Many Parks Curve & Rainbow Curve.

Meilleurs spots pour un coucher de soleil : Alpine Visitor Center & Medicine Bow Curve.

Les plus beaux points de vue et randonnées de Trail Ridge Road d’est en ouest sont les suivants :

Sheep Lakes et Horseshoe Park

Si tu viens de l’US-34, tu dois passer par Sheep Lakes pour rejoindre Trail Ridge Road ; si tu viens de l’US-36, il te faut faire un petit détour sur la droite. De ces deux points de vue situés non loin l’un de l’autre, tu peux avoir la chance de voir des animaux sauvages en été, notamment des mouflons et des élans. Ce n’est pas sûr à 100%, mais ça vaut le coup d’essayer 😉

Mouflons Rocky Mountain

Monflons à Rocky Mountain

Alluvial Fan & Old Fall River Road

Une fois à Sheep Lakes, tu as le choix entre prendre à gauche pour continuer sur Trail Ridge Road ou prendre à droite pour passer par un chemin alternatif : Old Fall River Road. Il s’agit d’une route non goudronnée d’environ 15 km. Elle est en sens unique donc si tu décides de la prendre, tu dois aller jusqu’au bout c’est-à-dire à Alpine Visitor Center. Elle est moins fréquentée que la principale et offre de splendides panoramas mais elle est ouverte seulement de juillet à septembre.

Juste avant d’attaquer Old Fall River Road, fais un petit arrêt à Alluvial Fan qui est un énorme amas de rochers causé par une crue de la Roaring River dans les années 80.

Quand nous avons voulu prendre Old Fall River Road au tout début du mois de juillet, la route était toujours fermée. 

Many Parks Curve

Many Parks Curve est un point de vue dans un virage en épingle qui offre un magnifique panorama sur Deer Mountain et Longs Peak, le plus haut sommet de Rocky Mountain.

Rainbow Curve

Vient ensuite Rainbow Curve qui se situe également dans un virage et qui donne une super vue sur la vallée de Horseshoe Park. C’est à partir de cet endroit que la forêt laisse place à la toundra et ses fleurs sauvages.

Forest Canyon Overlook

On prend de l’altitude ! Après une courte marche, tu aperçois la vallée de Big Thomson River, Stone Peak, Hayden Gorge et Gorge Lake. C’est juste magnifique. C’est aussi là que j’ai vu quelques marmottes et écureuils pour mon plus grand plaisir.

Forest Canyon Overlook

Forrest Canyon Overlook

Rock Cut Overlook

Ça continue de grimper pour arriver à environ 3700 mètres d’altitude. C’est de Rock Cut que débute le Toundra Communities Trailhead, une petite randonnée de 1,6 km aller-retour très accessible. Prépare-toi tout de même à affronter le froid et le vent qui vont de pair avec l’altitude à laquelle tu te trouves. Ici encore, profite de la vue sur les somptueuses montagnes enneigées.

Trail Ridge Road
Rocky Mountain Trail Ridge Road

Lava Cliffs Overlook

Avant de débuter la descente, arrête-toi à Lava Cliffs qui est l’un des seuls points de vue du parc à présenter de la roche volcanique. Cela est dû à un écoulement de lave de Never Summer Range il y a 28 millions d’années.

Trail Ridge Road West Side

Après avoir passé le point le plus haut de Trail Ridge Road à 3713 mètres, tu arrives à Alpine Visitor Center. Ça vaut le coup de s’arrêter au visitor center car il donne une vue à 360° sur les sommets, glaciers, canyons et lacs.

Si tu as emprunté Old Fall River Road, tu arrives aussi à Alpine Visitor Center. Tu peux décider de faire demi-tour pour pouvoir découvrir les points de vue cités ci-dessus. 

Ensuite, tu continues de descendre en direction de Grand Lake, à la sortie de Rocky Mountain au sud. Farview Curve est un autre point de vue intéressant avec un panorama sur Never Summer Mountains, Kawuneeche Valley et la Colorado River. Tu peux ensuite continuer la route – en t’arrêtant si tu le souhaites – pour arriver à Grand Lake où nous avions pris une petite pause au bord du lac. 

Le côté Ouest de Trail Ridge Road est moins fréquenté. Tu peux y apercevoir des élans ou des biches qui traversent la route.

Grand Lake
Pause à Grand Lake

Petite pause à Grand Lake

V. Comment prendre les navettes gratuites de Rocky Mountain ?

Pour désengorger les parkings de Bear Lake Road de la fin du printemps au début de l’automne, des navettes gratuites se déplacent pour transporter les visiteurs. Une première navette part de Estes Park Visitor Center et s’arrête au Park and Ride ; un deuxième bus va du Park and Ride à Bear Lake ; une troisième navette va du Park and Ride à Fern Lake Bus Stop (voir carte ci-dessous). Tu trouveras plus d’informations et horaires sur nps.gov.

Carte navette Rocky Mountain National Park

VI. Faire du camping à Rocky Mountain

Il n’y a pas moins de 5 campings à Rocky Mountain, tous situés à l’est à l’exception de l’un d’entre eux :

  • Moraine Park : situé en amont de Bear Lake Road. Ouvert toute l’année. Les réservations sont possibles en été sur recreation.gov mais en hiver c’est « premier arrivé, premier servi ». $30 la nuit en été, $20 en hiver ;
  • Glacier Basin : situé sur Bear Lake Road. Ouvert de mai à septembre. Les réservations sont possibles sur recreation.gov. $30 la nuit ;
  • Aspenglen : situé en amont de Trail Ridge Road à l’est. Ouvert de mai à septembre. Les réservations sont possibles sur recreation.gov. $30 la nuit ;
  • Longs Peak : au sud-est du parc. Ouvert de mai à septembre. Pas de réservations, « premier arrivé, premier servi ». Emplacements pour tente seulement. $30 la nuit ;
  • Timber Creek : à l’ouest du parc sur Trail Ridge Road. Ouvert de mai à septembre. Pas de réservations, « premier arrivé, premier servi ». $30 la nuit.

Il n’y a pas de douche dans les campings.

Réserve en avance quand c’est possible car les emplacements se remplissent très rapidement en haute saison.

Rocky Mountain en conclusion

Avant de mettre les pieds à Rocky Mountain, je n’avais tout simplement jamais été en montagne. En France, je n’étais encore jamais allée dans les Alpes ou même dans les Pyrénées. À l’heure où j’écris cet article, je ne suis toujours pas allée en vacances d’hiver à la montagne que ce soit en France ou ailleurs. C’est aux US que j’ai, dans un premier temps, découvert que j’adorais la randonnée. Néanmoins, avant de me rendre dans le Colorado, j’avais principalement voyagé à travers les étendues désertiques de l’Ouest Américain. Rocky Mountain fut donc le terrain de mes premiers pas dans l’univers de la haute montagne.

Cette initiation fut plus que réussie ; j’imagine qu’en hiver c’est un peu différent mais en été le parc est très accessible à quiconque qui n’aurait aucune expérience de la montagne. Trail Ridge Road mène facilement à des altitudes alors très rarement atteintes et même les novices ne rencontreront pas beaucoup de difficultés dans la plupart des sentiers de Bear Lake Road.

Les paysages sont à couper le souffle, vraiment. Plusieurs fois, j’avais du mal à en croire mes yeux. Les sommets encore enneigés aux prémices de l’été, les animaux qui déboulent de tous les côtés, les forêts de pins, les jolies fleurs sauvages, les lacs plus ou moins grands qui offrent de splendides reflets… J’étais conquise, et c’est peu de le dire !

En fait, Rocky Mountain est une expérience à vivre ; l’environnement dans sa globalité est simplement mémorableIl s’agit de l’un des plus beaux parcs où j’ai été et ce voyage m’a clairement permis de valider mon attrait pour les paysages montagneux. À ton tour maintenant !