Comment visiter le parc national Yellowstone en 2 ou 3 jours ?

par | Mis à jour le 13/01/2024 | Publié le 15/02/2020 | Parcs nationaux américains | 22 commentaires

Grand Prismatic Spring Yellowstone

Grand Prismatic Spring

Si tu prévois de mettre les pieds à Yellowstone, je te préviens : tu vas te prendre une claque ! Tu t’apprêtes à débarquer dans un environnement remarquable, une atmosphère bien particulière entre les évènements géologiques et les animaux sauvages.

Mais avant ça, un peu de préparation est nécessaire. Tu ne peux pas passer à l’improviste à Yellowstone parce que si tu prends la peine d’y aller, tu auras probablement roulé plusieurs heures. Alors une fois là-bas, tu voudras en voir le plus possible ! De plus le parc est immense : il est en effet plus grand que la Corse !

Dans cet article, je te guide afin de préparer ta visite du parc national Yellowstone :

  • En 2 jours en découvrant Grand Loop Road de Old Faithful à Mammoth Hot Springs puis le Grand Canyon de Yellowstone ;
  • En 2 jours et demi – 3 jours en ajoutant Northern Range.

En plus de l’organisation que je te propose, je te fournis différentes indications notamment sur la meilleure période pour aller à Yellowstone, où dormir ainsi que des informations pratiques.

☆ Informations utiles avant le départ ☆

Réservation des vols : j’utilise généralement Google Flight pour comparer mes vols mais tu peux dorénavant aussi le faire sur Booking. Je te conseille néanmoins de réserver tes vols directement sur le site de la compagnie.

Location de voiture : tu peux comparer les offres et réserver sur Rentalcars.com ou encore Discovercars. J’ai aussi écrit un article sur Turo, une plateforme de location de voiture de particulier à particulier que j’utilisais quand j’étais au pair aux États-Unis. 

Assurance santé : il est important d’être assuré lors d’un voyage aux États-Unis où les prix des soins peuvent rapidement s’avérer élevés. Je t’invite à lire mon article sur l’assurance santé en voyage où je détaille les protections qui viennent avec ta carte bancaire et celles qu’offre Chapka, une assurance voyage spécialisée que j’ai moi-même utilisée plusieurs fois.

Cet article contient des liens affiliés. Cela signifie que si tu effectues une réservation via l’un de ces liens, je recevrais une commission sans frais supplémentaires pour toi. Je reste totalement indépendante quant aux avis exprimés dans mes articles. 

I. Un envionnement spectaculaire mais fragile

Yellowstone carte USA

Yellowstone est une pure merveille de presque 9000 km². Pour avoir une idée, il est plus grand que la Corse et le fameux Grand Canyon fait 4000 km², soit plus de deux fois moins la superficie de Yellowstone.

Il s’étend sur 3 États : le Wyoming, l’Idaho et le Montana. Créé en 1872, il fut le premier parc national du monde.

Yellowstone c’est un paysage volcanique avec la plus grosse concentration de geysers et de sources chaudes de la planète. Tu peux y voir des lacs, des rivières, des canyons, des forêts et beaucoup d’animaux sauvages tels que des bisons, des ours, des loups, etc. 

En 1988, un tiers du parc a été dévasté par un gigantesque incendie malgré les 25.000 personnes mises à disposition et les 120 millions de dollars dépensés pour en venir à bout. Ça nous rappelle encore une fois la fragilité de notre environnement qui subit les ravages causés par l’homme. Je souhaite donc rappeler qu’il est très important de respecter le site et de suivre les règles du parc lors de sa visite. 

II. Informations pratiques

Entrées Yellowstone

Les entrées du parc : comme tu peux le voir sur l’image, il y a 5 entrées : Sud, Nord, Ouest, Est, Nord-Est. Celle par laquelle tu passeras dépendra d’où tu viens. Lors de mes deux visites, je suis arrivée par l’entrée sud qui passe par Jackson. Il y a quand même plus d’1h de route entre Jackson et l’entrée sud donc ne prévois pas de dormir à Jackson pour ne pas avoir à faire l’aller-retour tous les jours.

Frais à l’entrée : 35 dollars, valable 7 jours consécutifs. Le pass parc national est accepté.

Les visitor centers : il y a une dizaine de centres d’information et d’éducation à travers le parc. Retrouve la liste et les adresses de chacun d’eux sur le site nps.gov.

Entrées Yellowstone

Horaires d’ouverture : en été, les routes sont accessibles 24h/24, 7j/7 et tous les visitor centers sont ouverts. C’est en hiver que c’est plus compliqué avec de nombreuses routes fermées aux voitures. Seule celle entre Mammoth Hot Springs et l’entrée Nord-Est est ouverte. Quant aux visitor centers, ils sont pour la plupart fermés. Albright Visitor Center et West Yellowstone Visitor Information Center font partie des seuls établissements ouverts toute l’année.

Durée minimum de visite : il te faudra au moins 2 jours. En effet, ne pense pas faire un tour rapide en une demi-journée parce que tu es pressé(e) et que tu as prévu de visiter un autre parc l’après-midi. Ce serait très dommage. Yellowstone est immense et il y a des choses à voir dans chaque recoin. Tu risques de repartir déçu(e) si tu n’en profites pas comme il se doit.

III. Quand visiter Yellowstone ?

Météo Yellowstone

À Yellowstone, l’altitude varie entre 1600 et 3400 m ce qui donne un climat plutôt froid et humide toute l’année. Les mois de juillet et d’août sont relativement doux mais les nuits sont froides. De plus, le reste de l’année, les températures dégringolent et il pleut/neige régulièrement.

Le parc s’adapte au climat et les routes sont pour la plupart fermées de novembre à avril. La fréquentation est la plus forte de juin à septembre.

Alors qu’en été tu pourras marcher et découvrir la beauté du parc sans te soucier de la neige et des routes fermées, en hiver ta visite sera très différente. Y aller à cette saison me semble presque réserver aux initiés, à ceux qui ont l’habitude du climat de montagne et qui pratiquent des sports d’hiver régulièrement.

En ce qui me concerne, j’y suis dans un premier temps allée à la fin août. Même si nous avons été surprises par les températures proches de 0°C durant la nuit, nous avons pu profiter d’un beau temps la journée. J’y suis ensuite retournée à la mi-septembre ; il fait déjà plus frais mais il y a moins de monde qu’en plein été. 

IV. Comment visiter Yellowstone en 2 jours ?

Le guide que je te propose à travers le parc part du principe que toutes les routes sont ouvertes et qu’on est donc en haute saison.

1. Première journée : de l’entrée sud à Mammoth Hot Springs

Passons aux choses sérieuses ! Pour t’aider à organiser ta visite, j’ai fait une carte afin que tu puisses localiser les endroits dont je vais parler. La couleur de la police correspond aux couleurs sur la carte. N’hésite pas à zoomer.

Je vais considérer que la visite commence à l’entrée sud du parc car se fut là qu’elle a commencé pour moi. En continuant sur la route et en prenant direction ouest, tu arrives au Old Faithful Visitor Center (A). À partir du là, tu vas suivre la Grand Loop Road jusqu’à Mammoth Hot Springs (B). Il peut aussi être intéressant de faire un petit détour vers l’est pour aller au West Thumb Geyser Basin avant de continuer sur Grand Loop. 

Points d’intérêt entre l’entrée sud et Mammoth Hot Springs

  • West Thumb Geyser Basin : définitivement à ne pas rater, ce bassin est spécial car il est situé sur la rive du Yellowstone Lake. Profites-en pour aller voir la Black Pool ; d’un splendide bleu turquoise, c’est l’une des plus belles sources chaudes. Tu peux aussi décider d’y aller quand tu partiras du parc si tu sors par l’entrée sud ;
  • Old Faithful Geyserce geyser produit l’un des plus grands jets d’eau chaude et de vapeur au monde. Il jaillit toutes les 88 minutes en moyenne. Tu peux connaître les prédictions d’éruption au visitor center ;
  • Geyser Hill : ce sont des mares de boue bouillantes et colorées, geysers et sources chaudes. À 30 minutes de marche de la boucle Geyser Hill, tu peux aussi aller jusqu’à la Morning Glory Pool en passant par de nombreux bassins et geysers ;
  • Black Sand Basin : on y trouve plusieurs sources chaudes très jolies ;
  • Grand Prismatic Spring, l’icône du parc : cʼest un grand bassin aux couleurs vives allant du bleu au rouge. Ces couleurs sont dues à des algues et des bactéries. Tu peux dans un premier temps faire une partie de la randonnée Fairy Falls Trail pour atteindre le belvédère et voir le Grand Prismatic de haut : 1 km, 15-20 minutes de marche aller. Ensuite, un peu plus loin, tu as le Midway Geyser Basin. Le parking est souvent rempli mais il est possible de se garer le long de la route. Je préfère largement la vue sur le Grand Prismatic de la randonnée Fairy Falls mais ce chemin permet aussi de voir d’autres splendides bassins ;
  • Fountain Paint Pots : ce sont des mares de boue bouillante qui ressemblent à des pots de peinture ; 

Au carrefour Madison, continue tout droit jusqu’à Norris.

  • Gibbon Falls : c’est une cascade de 26 mètres de haut. Il faut juste marcher quelques mètres du parking ;
  • Artists Paintpot : il faut marcher un peu moins de 10 minutes pour l’atteindre. C’est joli mais si tu n’as pas le temps ou n’as pas envie, tu peux passer ;
  • Roaring Mountain : il s’agit d’une montagne de roche blanche visible du parking. C’est très beau !
West Thumb Geyser Basin

West Thumb Geyser Basin

Midway Geyser Basin

Midway Geyser Basin

2. Deuxième journée : Le Grand Canyon de Yellowstone

La formation de ce canyon date de plus de 600 000 ans, à force d’éruptions volcaniques qui entrainèrent la création d’une immense caldera qui s’est peu à peu remplie de lave et de sédiments. Le canyon s’est ensuite formé par l’érosion de la roche à cause de la rivière Yellowstone.

Le nom Yellowstone provient de la couleur jaune de la roche du canyon, Yellow stone = « pierre jaune » 😉

Le canyon mesure 39 km de long, entre 400 à 1200 mètres de large et 240 à 370 mètres de profondeur.

Points d’intérêt de Mammoth Hot Springs au Lac de Yellowstone

  • Mammoth Hot Springs : ce sont des édifices calcaires formés par les eaux chaudes pendant des milliers d’années. On peut faire le petit ou le grand tour et pour ce dernier il faut prévoir environ 30 minutes ;
  • Emprunte ensuite la route qui passe par Tower Junction pour descendre sur Canyon Village. Tu passes devant Tower Fall, une jolie cascade que tu peux voir en marchant quelques mètres ;
  • Continue sur la même route et profite des panoramas montagneux exceptionnels. Je l’ai empruntée pour le lever du soleil et c’était incroyable ;
  • Lower Falls : il s’agit de la plus grande cascade du parc. Il y a différents points de vue pour la voir dont Inspiration Point et Artist Point. Le premier permet d’appréhender la beauté du canyon, alors que du deuxième la cascade est plus proche, permettant ainsi une meilleure observation. Ils sont facilement accessibles de leurs parkings respectifs après quelques mètres de marche ;
  • Upper Falls : cette cascade est plus petite mais tout aussi impressionnante. Tu peux la voir d’en haut à Brink of the Upper Falls et d’en face au Upper Falls Viewpoint ;
  • Hayden Valley : c’est un bon spot pour voir des animaux sauvages (bisons, signes, oies, coyotes, etc.). Si tu croises des animaux sur la route, ralentis et arrête-toi si nécessaire. Si tu veux sortir de ton véhicule, garde cependant tes distances ;
  • En continuant direction sud, tu arrives dans une zone avec plusieurs mares de boue, bassins et geysers qui te rappelleront ta première journée dans le parc. Sulfur Caldron à gauche constitue simplement un arrêt sur la route pendant lequel tu pourras apprécier l’odeur particulière des mares… Quant à Mud Volcano à droite, c’est un petit circuit qui te permet d’observer les différents phénomènes ;
  • Ensuite, tu arrives devant le Yellowstone Lake. En prenant à gauche, tu peux aller jusqu’au Lake Butte Overlook. Il donne une jolie vue sur le lac mais je ne dirais pas que c’est un immanquable. Il faut compter 18 minutes de route du Fishing Bridge Visitor Center ;
  • En continuant tout droit en arrivant au lac, on retrouve le West Thumb Geyser Basin que je te conseille de ne pas rater si tu n’y as pas encore été.
Lower Falls Yellowstone

Lower Falls d’Artist Point

Lake Butte Overlook

Lake Butte Overlook

Bison à Yellowstone

Sur la route pour Lake Butte Overlook

V. Comment visiter Yellowstone en 2 jours et demi – 3 jours ?

Et ben rien de plus simple ! Tu fais tes deux premières journées comme indiqué précédemment et tu passes ta dernière journée (ou plutôt demi-journée) à Northern Range. C’est le meilleur endroit pour avoir une chance de voir des loups gris mais tu peux aussi y rencontrer des bisons, des élans, des biches, etc.

En commençant à Mammoth Hot Springs (A), tu vas te diriger vers l’est et tourner à droite pour passer par Blacktail Plateau Drive (B). Tu reprends ensuite la route principalement et une fois arrivé(e) à Tower Junction (C), il faut prendre à gauche pour aller à Buffalo Ranch (D) et à Lamar Valley (E) où tu peux avoir la chance de voir des loups (même si ça reste assez rare).

Si tu dois rouler de nuit, garde en tête qu’à tout moment tu risques de tomber sur un bison en plein milieu de la route. Ça m’est arrivé et ça surprend car tu ne le vois pas forcément longtemps à l’avance.

Une troisième journée c’est aussi l’opportunité d’explorer ce qu’on n’a pas pu voir les jours précédents par manque de temps ou de retourner à ses spots favoris par exemple. Ça permet d’être moins pressé(e) et de réellement apprécier sa visite.

Pour la suite de ta troisième journée, tu peux parcourir la Beartooth Highway, une magnifique route qui commence à quelques kilomètres de l’entrée nord-est.

VI. Où dormir à Yellowstone ?

1. À l’intérieur du parc

Les campings

Il y a 12 campings dans le parc national Yellowstone. Pour 5 d’entre eux, il est possible de réserver son emplacement sur Yellowstone National Park Lodges. Pour le reste, c’est « premier arrivé, premier servi ». Peu de campings sont ouverts toute l’année ; tu peux vérifier lesquels sont fermés sur NPS.gov. Les prix varient entre 15 et 32 dollars la nuit.

Le bivouac ou backcountry camping est également autorisé mais nécessite un permis. Plus d’informations sur NPS.gov.

Les lodges

Plus confortables mais beaucoup plus chers ! Il y a 9 lodges dans le parc et seuls deux sont ouverts en hiver : Old Faithful Snow Lodge and Mammoth Hot Springs Hotel. Tu peux réserver sur Yellowstone National Park Lodges également. 

2. À l’extérieur du parc

Se loger en dehors du parc à Yellowstone n’est pas simple :

  • À côté de l’entrée sud, beaucoup d’établissements sont très chers et pas forcément bien notés. Il y a par exemple le Headwaters Lodge mais il faut compter plus de 300€ par nuit ;
  • Du côté de l’entrée nord, j’ai pour ma part dormi dans le camping Eagle Creek que je te conseille si les campings du parc sont remplis ;
  • À 1h de route de l’entrée est, Green Gables Inn propose des chambres pour 150€ en moyenne par nuit. Un peu plus près se trouve le Wapiti Lodge pour environ 200€ par nuit ;
  • Proche de l’entrée nord-est les choix sont réduits. Il y a tout de même le Silver Gate Lodging (250 à 300€ par nuit) ;
  • Proche de l’entrée ouest, on est en Idaho et les logements sont aussi très chers. Compte en moyenne 200€ par nuit au Stage Coach Inn (juste à la sortie de Yellowstone) et au Drift Lodge.

L’Expérience Yellowstone en conclusion

Guide Yellowstone

Sauvegarder l’article sur Pinterest ? 🙂

Oui, visiter Yellowstone est une sacrée expérience. C’est le parc national qui m’a sans doute le plus marqué parmi ceux que j’ai eu la chance de découvrir. Certains nous offrent des paysages désertiques, d’autres montagneux, d’autres marécageux mais Yellowstone nous fait explorer un univers volcanique et le résultat de phénomènes géologiques fascinants

En plus de la diversité des paysages que l’on peut y voir, il est impossible de visiter Yellowstone sans tomber sur un bison. Qui voit régulièrement des bisons traverser la route comme ça ? Pas moi en tout cas ! Ce fut donc une réelle expérience d’avoir de tels animaux sauvages et massifs juste en face de moi.

Visiter Yellowstone demande une certaine préparation et organisation. Mais une fois sur place, laisse place à l’émerveillement. N’oublie pas de profiter comme il se doit des moindres recoins de ce parc national mythique et haut en couleur !