Comment visiter Canyonlands National Park ?

par | Mis à jour le 16/08/2022 | Publié le 28/12/2020 | Utah | 3 commentaires

Canyonlands coucher de soleil

Lever de soleil à Mesa Arch par mon ami Seth Neckritz. Plus de photos www.ruggedlensphotography.com

Canyonlands est le plus grand parc national de l’Utah mais aussi probablement l’un des moins fréquentés. C’est un environnement sauvage dont une partie reste difficilement accessible. De plus, il fait partie des cinq parcs de cet État qui sont appelés les Mighty Five, les 5 puissants ou majestueux en français. L’Utah est un territoire semi-désertique qui a comme particularité son grès rouge, lequel a été travaillé par l’érosion ce qui donne des formations rocheuses spectaculaires et diverses comme celles que l’on peut voir à Canyonlands.

Le parc est divisé en trois zones qui doivent être visitées séparément :

  • Island in the Sky est le secteur le plus visité car c’est le plus facilement accessible en voiture. Compte minimum une demi-journée pour l’explorer ;
  • The Needles offre plus de choix de randonnées et est moins fréquenté qu’Island in the Sky mais il est préférable d’avoir une journée devant soi ;
  • The Maze est la zone la moins visitée car difficilement accessible. Il faudra un véhicule tout-terrain 4×4 et prévoir plusieurs jours d’expédition.

Découvre dans cet article comment visiter Canyonlands et plus exactement Island in the Sky. C’est la seule partie que j’ai visitée et c’est la seule pour laquelle je vais te proposer un guide à travers les randonnées et les points de vue à ne pas rater. Concernant The Needles et The Maze, j’espère un jour pouvoir y aller et te donner mes conseils avisés.

I. Canyonlands, un parc national sauvage

Carte Canyonlands

Canyonlands est situé au sud de l’Utah à environ 30 minutes du parc national Arches. C’est un immense territoire de 1366 km² ; en comparaison, Arches ne fait que 310 km². Les paysages ont été façonnés par l’érosion de la Colorado River et de la Green River qui encore aujourd’hui divisent les trois parties du parc que sont Island in the Sky, The Needles et The Maze. Chaque secteur a ses propres particularités entre canyons, colonnes de roches, falaises, buttes, etc. C’est probablement à Canyonlands que l’on trouve les environnements les plus arides, hostiles et déserts de l’Utah. Pour preuve, The Maze reste difficilement accessible et nécessite un véhicule tout-terrain ainsi que de très bonnes qualités de randonneur.

II. Informations pratiques

Entrées du parc : chaque partie a sa propre entrée séparée des autres zones :

  • Island in the Sky : l’entrée est sur l’UT-313 ;
  • The Needles : l’entrée est sur l’UT-211 ;
  • The Maze : il n’y a pas de route goudronnée pour y aller. Il faut prendre l’UT-24 et tourner sur la Lower San Rafael Rd qui continue sur la Recreation Rd 777.

Frais à l’entrée : 30 dollars, valable 7 jours consécutifs. Le pass parc national est accepté.

Durée de la visite :

  • Island in the Sky : une demi-journée à un jour ;
  • The Needles : une demi-journée à un jour en fonction des randonnées que tu choisis de faire ;
  • The Maze : plus de trois jours.

Visiter deux zones en une journée n’est pas possible puisque chacune des entrées est éloignée l’une de l’autre. 

Horaires d’ouverture : ouvert toute l’année, 24h/24. Les horaires des visitor center varient en fonction des saisons, n’hésite pas à jeter un coup d’oeil sur nps.gov

III. Quand visiter Canyonlands ? 

Meteo Canyonlands

Les meilleures saisons pour visiter Canyonlands sont le printemps et l’automne qui offrent des températures agréables pour faire de la randonnée même si la météo peut être imprévisible. L’été est très chaud et en hiver, très peu de neige peut provoquer la fermeture des routes non goudronnées et empêcher la visite de certains endroits du parc.

De manière générale, Canyonlands n’est pas le parc le plus visité de l’Utah et même en plein été, tu auras la possibilité de te sentir comme seul(e) au monde.

Je suis allée à Canyonlands à la fin du mois d’août et j’ai eu une excellente expérience. Les températures ne m’avaient pas semblé excessives – mais ce n’est que mon ressenti – et le parc ne débordait pas de touristes, ce qui est particulièrement plaisant.

IV. Que faire à Island of the Sky ?

Island in the Sky carte

Plan d’Island in the Sky, nps.gov

Tu arrives par le visitor center, en haut à droite sur la carte.

1. En une demi-journée (environ 5 heures)

Mesa Arch

Le mieux si tu le peux c’est de commencer ta visite tôt le matin pour assister au lever de soleil à Mesa Arch qui est une arche naturelle comme celles du parc national Arches.

Randonnée jusqu’à Mesa Arch : 0,8 km, 30 minutes, classée facile. 

C’est définitivement un endroit à ne pas rater d’une part car la formation rocheuse est spectaculaire mais aussi parce que la vue sur La Sal Mountains est splendide et cela à tout moment de la journée donc si tu ne peux pas y aller pour le lever du soleil, vas-y quand même à ton arrivée dans le parc. 

Mesa Arch

Mesa Arch avec vue sur la vallée enneigée

Aztec Butte

À côté de Mesa Arch se trouve la randonnée pour Aztec Butte. Elle suit un chemin sablonneux qui se divise ensuite en deux branches : une à l’est qui grimpe la butte pour obtenir des vues spectaculaires et une à l’ouest qui permet de voir deux ruines d’habitations ancestrales de Native Americans.

Randonnée Aztec Butte : 3 km, 1h30 de marche, classée modérée. 

Upheaval Dome

En continuant jusqu’à la fin de la route (à gauche sur la carte), tu arrives à Upheaval Dome où tu peux voir un énorme cratère. Les géologues ne se sont toujours pas mis d’accord sur son origine : un dôme de sel qui se serait effondré ou un impact de météorite datant de 60 millions d’années qui se serait érodé ? Telle est la question !

Randonnée Upheaval Dome jusqu’au 1er overlook : 1,5 km, 30 minutes, classée facile. 

Green River Overlook

Après Upheaval Dome, rebrousse chemin et arrête-toi au Green River Overlook pour une vue panoramique sur le Soda Springs Basin. C’est selon moi le plus beau point de vue du parc et tu ne devrais pas le rater, que tu sois pressé(e) ou non.

Island in the Sky

Green River Overlook

Grand View Point

Il s’agit du point le plus au sud du parc et c’est un parfait spot pour voir le coucher du soleil. Prévois d’arriver au point de vue au moins 30 minutes avant l’heure du coucher de soleil et profite de la vue sur Junction Butte, Monument Basin, The Needles et The Maze. N’oublie pas de prévoir une lampe frontale pour le trajet du retour.

Randonnée de 3,2 km, 1h30 de marche, classée facile. 

Grand View Point Trail

Grand View Point Trail

2. En une journée

Si tu as une journée entière, tu peux ajouter d’autres randonnées et points de vue à ceux cités au-dessus. Commence donc par un lever de soleil à Mesa Arch et termine ta visite par un coucher de soleil à Grand View Point. Entre les deux, en plus d’Aztec Butte, d’Upheaval Dome et du Green River Overlook, tu peux explorer les endroits suivants :

Murphy Point

En descendant vers Grand View Point, tu peux aussi faire la randonnée jusqu’au Murphy Point Overlook qui donne un superbe panorama sur la White Rim et la Green River.

Randonnée de 5,8 km, 2h de marche, classée facile. 

Buck Canyon Overlook

Un autre point de vue qui, cette fois-ci, domine le remarquable Buck Canyon. Il n’y a pas de randonnée donc c’est très rapide et ça vaut le coup si tu as le temps.

White Rim Overlook

Cette randonnée offre également des panoramas exceptionnels mais sur l’est du parc, contrairement à Murphy Point Overlook qui donne sur l’ouest. On aperçoit la Colorado River, le Monument Basin et La Sal Mountains. Il est conseillé de le faire en fin d’après-midi.

Randonnée de 2,8 km, 1h30 de marche, classée facile.

V. Que faire à The Needles ?

Chesler Park The Needles

Chelser Park, vue sur les « needles »

Je n’ai pas exploré The Needles (« les aiguilles » en français) donc je t’invite à t’informer sur le site nps.govJe peux quand même te dire que c’est un excellent site pour faire de la randonnée avec un grand nombre de trails, courts comme d’une plus longue distance. Pothole Point Trail semble être l’une des randonnées les plus faciles et qu’il ne faut pas rater avec vue sur les Needles, ces roches caractéristiques de cette partie du parc. Mais si tu veux t’y approcher de plus près, alors peut-être envisageras-tu le Chesler Park Trail long de 18 km ? En tout cas, j’espère y aller un jour et pouvoir te donner davantage de conseils pour explorer ce site !

VI. Que faire à The Maze ?

Je ne suis pas non plus allée à The Maze (« le labyrinthe » en français) mais cette partie du parc reste inexplorée pour beaucoup ! C’est la zone la moins accessible car dans un premier temps un véhicule 4×4 est obligatoire pour y accéder, mais aussi parce qu’à l’exception de la randonnée pour Horseshoe Canyon, les autres trails nécessitent de partir plusieurs jours et d’obtenir un permis pour faire du camping sauvage. Il s’agit donc d’un environnement très reculé, l’un des plus déserts des États-Unis où il est primordial d’avoir bien préparé son séjour. Plus d’informations sur nps.gov.

VII. Peut-on faire du camping à Canyonlands ?

Oui, c’est possible ! Il y a deux campings à Canyonlands :

  • Willow Flat Campground à Island in the Sky : ouvert toute l’année, les réservations ne sont pas possibles, c’est « premier arrivé, premier servi ». 15 dollars par nuit ;
  • Squaw Flat Campground à The Needles : ouvert toute l’année, il est possible de réserver certains emplacements au printemps et à l’automne. Une nuit coûte 20 dollars.

Pour faire du backcountry camping, il faut un permis. Plus d’informations sur nps.gov.

Conclusion sur l’immense Canyonlands

Encore qu’en partie exploré par mes soins, j’ai souhaité écrire un article pour t’aider à visiter Canyonlands et notamment Island in the Sky qui m’a surprise et émerveillée du début à la fin de ma visite. Les panoramas sur ces canyons en forme de pattes de dinosaures géants creusés par la rivière me semblaient être un mirage. J’ai vécu des moments suspendus dans le temps lors des différentes randonnées qui nous avons faites, moi et mon acolyte. J’ai assisté à l’un des plus beaux couchers de soleil de ma vie, au milieu de nulle part. Canyonlands fait définitivement partie de ses parcs nationaux américains où règne une ambiance bien particulière !

Alors oui, je ne peux pas t’offrir mon aide pour explorer The Needles et The Maze, mais ce n’est que partie remise, ok ? D’ailleurs, Island in the Sky reste tout de même la zone la plus visitée donc je pense, en tout cas j’espère que cet article t’aura été utile.