Préparer un road trip dans le Yucatán ⇾ CONSEILS

par | Mis à jour le 13/11/2020 | Publié le 30/09/2020

Chichen Itza Mexique

Chichén Itzá – Yucatán

Un road trip dans la péninsule de Yucatán au Mexique, ça se prépare ! Tu peux déjà avoir une idée de ton itinéraire, de ce que tu veux visiter mais maintenant il est temps de penser à l’organisation – et ce même si ce n’est pas la partie la plus fun.

J’ai écrit un article dédié à la location de la voiture et à la réservation des logements pour faire un road trip dans le Yucatán. Il apporte un bon nombre d’informations qui me semblent importantes, des pièges dans lesquels il ne faut pas tomber ainsi que mon avis sur plusieurs logements où j’ai moi-même dormi.

Dans cet article, nous allons parler organisation en amont – papiers, climat, réservation des vols. Mais, je vais aussi te donner des informations sur les différents moyens de transport et l’argent au Mexique. Pour terminer, on fera le plein d’astuces pour que ton voyage se déroule au mieux : affaires à ne pas oublier, applications mobiles utiles et conseils pour ta sécurité.

Mise à jour COVID-19

Il est fortement conseillé de différer jusqu’à nouvel ordre son voyage touristique au Mexique.

Il en est de même en provenance des États-Unis puisque tous les voyages non essentiels – touristiques – ne sont pas autorisés et cela au moins jusqu’au 21 octobre. 

I. Faut-il un visa pour aller au Mexique ?

Passeport

1. Si tu viens de France

Vol direct de la France au Mexique

Il n’y a pas besoin de visa pour se rendre au Mexique pour une durée inférieure à 180 jours par an lorsqu’on est Français. Il faut cependant un passeport en cours de validité.

À l’arrivée, un document appelé Formulaire Migratoire Multiple (FMM) t’est délivré. Il faut le remplir et le garder durant toute la durée du séjour afin d’être en mesure de le remettre à l’immigration ou à la compagnie aérienne à la sortie du territoire.

Vol avec escale

Attention cependant si tu fais une escale avant d’atterrir au Mexique. Il faudra alors que tu vérifies les documents demandés par le pays où tu fais un arrêt.

Par exemple, si tu passes par les États-Unis – le plus courant – il faudra que tu fasses une demande d’ESTA (Electronic System for Travel Autorisation). Cette demande doit se faire via le site internet officiel américain. Elle coûte 14 euros et il faut le demander au moins 3 jours avant la date prévue du départ. Tu recevras ensuite ton ESTA qui sera à présenter lors de l’embarquement. 

2. Si tu viens des États-Unis

Tu as un ESTA pour rester 3 mois maximum aux États-Unis

Dans ce cas, ton ESTA te permet également de voyager au Mexique et au Canada sans faire de demande supplémentaire.

Il te faudra donc ton ESTA et ton passeport en cours de validité.

Sache cependant que la durée cumulée de ton voyage aux États-Unis et au Mexique ne peut pas excéder 3 mois.

Si tu es expat aux États-Unis

Dans ce cas, tu as seulement besoin de ton passeport en cours de validité. L’immigration te demandera de remplir le document FMM dont je t’ai parlé plus haut à l’arrivée au Mexique. Tu devras garder ce papier jusqu’à la sortie du territoire.

N’oublie pas ta carte verte ou Visa pour pouvoir retourner sur le territoire américain.

II. Mes conseils pour la réservation de tes vols

Aéroport

1. Obtenir un billet au meilleur prix

Pas de recette miracle pour obtenir des vols moins cher, tout simplement parce qu’il n’y en a pas ! Ceci étant dit, si tu veux maximiser tes chances d’obtenir un meilleur prix, le mot d’ordre c’est « flexibilité » :

  • Les prix des trajets en avion sont généralement plus chers le week-end qu’en semaine : si tu veux voyager moins cher, ne pars pas un samedi ;
  • Les prix des vols sont plus chers durant les vacances scolaires : si tu le peux, voyage quand la plupart des gens sont coincés chez eux ;
  • Utilise un ou plusieurs comparateurs de vol : j’aime bien Googleflight.com mais il y en a plein d’autres. En regardant sur plusieurs sites, tu pourrais trouver des différences de prix.

2. Mon ultime conseil – retour d’expérience

Réserve ton vol sur le site de la compagnie aérienne directement.

Ça ne va pas forcément te faire économiser mais c’est plus sûr et ça t’évitera les ennuis. C’est une leçon que j’ai retenue depuis mon voyage au Mexique. Lors de la réservation des billets d’avion, il est plus sécurisé de réserver directement sur le site de la compagnie aérienne. Tu peux aller sur un site comparateur pour vérifier les prix (Kayak, Google Flights, etc.) mais ensuite pour booker, il faut s’assurer que tu n’aies pas été redirigé vers un autre site que celui de la compagnie.

Mon erreur était la suivante : j’avais comparé les prix des vols sur momondo.com puis j’avais cliqué sur un lien pour réserver sur un autre site, qui n’était pas celui de la compagnie aérienne. C’était sans doute moins cher (de quelques dollars). Arrivée à l’aéroport, le personnel ne trouvait pas mon billet à partir de mon numéro de réservation. Avant même de vérifier avec mon nom de famille, la dame me dit qu’il faut soit que j’achète un autre billet ($1000), soit que j’appelle le site par lequel j’étais passée pour réserver. J’ai appelé le site qui avait en fait changé mon numéro de réservation sans m’en informer ! Au calme. Finalement, avec mon nom de famille, la dame de l’enregistrement a retrouvé mon billet.

La morale de l’histoire c’est que ce genre d’erreur n’arrive quasiment jamais en réservant sur le site de la compagnie – ne jamais dire jamais. C’est plus fiable que de passer par un intermédiaire. Et s’il y a un problème, tu pourras t’adresser directement à la compagnie à l’aéroport.  

III. Quelle est la meilleure saison pour voyager dans le Yucatán ?

Peninsule Yucatan

Le climat de la péninsule de Yucatán est tropical. Il y a une saison des pluies de juin à octobre avec un risque d’ouragans, une saison plus froide de novembre à février et une saison très chaude de mars à mai.

J’y suis allée en juillet, il faisait chaud et lourd mais nous n’avons pas eu beaucoup de pluie – seulement un jour à Cozumel.

La période la plus agréable pour visiter la péninsule de Yucatán semble tout de même être de novembre à février puisqu’il fait moins chaud sans pour autant faire froid. Il ne pleut pas beaucoup et l’humidité est minimale ce qui rend les visites plus agréables.

IV. Se déplacer dans le Yucatán sans véhicule

Dans un autre article, je te guide pour louer une voiture afin de faire un road trip dans la péninsule. Mais que tu fasses un road trip ou non, tu peux avoir besoin de te déplacer autrement.

1. Les bus ADO

Le bus est un moyen plutôt pratique et bon marché pour se déplacer. Tu peux réserver ton siège sur le site internet d’ADO.

Je l’ai pris qu’une fois, de l’aéroport de Cancún jusqu’au centre-ville, à côté de mon auberge de jeunesse. N’hésite pas à demander au personnel de l’aéroport où sont les bus si tu ne les trouves pas.

Tu peux aussi te rendre à Playa del Carmen et Tulum pour environ $10.

2. Le taxi

Je ne l’ai pris qu’une seule fois dans Cancún. Ça nécessite une certaine vigilance donc je te donne quelques conseils :

  • Avant de rentrer dans le taxi, il faut demander le prix de la course et s’assurer que ce prix ne changera pas. Les conducteurs peuvent tenter d’arnaquer les touristes ;
  • Ne monte pas dans le taxi s’il y a déjà quelqu’un d’autre que le chauffeur à l’intérieur, que cette personne soit à l’avant ou à l’arrière. C’est une technique pour te racketter ;
  • De même, ne laisse pas monter quelqu’un d’autre dans le taxi lors de ta course.

3. Le ferry

Lors de mon séjour au Mexique, j’ai été sur l’île Isla Mujeres et j’ai pris le ferry à Cancún. Plus d’informations sur mon article Itinéraire d’un road trip dans le Yucatán.

V. La gestion de l’argent lors de ton voyage au Mexique

La monnaie mexicaine est le peso mexicain. 1 euro vaut à peu près 25 pesos au moment où j’écris cet article.

Le mieux c’est de ne pas partir avec trop de monnaie sur soi. Certaines cartes bancaires te permettent de payer ou de retirer à l’étranger sans frais (N26 par exemple). Mais même si tu as des frais, tu peux retirer de l’argent petit à petit dans les banques à l’étranger. Souvent, ces frais n’excelleront pas ceux que tu paierais en bureau de change et tu ne cours pas le risque de perdre ou te faire voler ton cash.

Il est conseillé de prévenir sa banque de son voyage pour éviter qu’elle ne bloque ta carte bancaire en croyant que les opérations sont frauduleuses. De plus, ne fais pas de retrait dans les distributeurs situés sur les trottoirs. Il faut aller dans les banques.

Tu peux télécharger l’application XE Currency pour convertir les monnaies et avoir une idée de combien tu dois retirer même lorsque tu n’as pas Internet.

Au Mexique, il est parfois possible de payer en dollars américains. Je ne te le conseille pas car tu risques de tout acheter plus cher.

VI. Quelques affaires à ne pas oublier

  • Des photocopies de tes papiers d’identité comme je l’explique ici ;
  • Un adaptateur de prise : moi j’ai celui-là et je le trouve très bien ;
  • Un anti-moustiques si possible bio comme celui de So’Bio Étic ;
  • Une crème solaire qui ne dégrade pas les océans et les coraux comme celle de chez Respire.

Une crème solaire qui ne dégrade pas l’environnement est une crème :

  • Composée entièrement ou presque d’ingrédients d’origine naturelle. Pour être certifiée par le label Cosmebio d’Écocert, une crème doit contenir au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle;
  • Qui contient des filtres UV minéraux : le dioxyde de titane et le dioxyde de zinc;
  • Dont le packaging est fait en matières recyclées ou bio.

VII. Les applications mobiles utiles au Mexique

  • XE currency : ça te permet de connaitre les taux de change et tu peux utiliser l’application sans internet ;
  • Maps.me : c’est un GPS qui fonctionne également sans internet à condition que tu aies téléchargé la carte du lieu où tu vas avant de partir. ;
  • Google Maps fonctionne aussi pour le GPS si tu le préfères à Maps.me. De même, n’oublie pas de télécharger la carte.

VIII. Derniers conseils pour ne pas que ton voyage parte en vrille

  • Ne bois pas l’eau du robinet et refuse également les glaçons à part si tu t’aies assuré(e) avec le serveur qu’ils avaient été faits avec de l’eau en bouteille ;
  • Surveille tes affaires à la plage : si tu es seul(e), je te conseille de ne pas laisser tes affaires de valeur sur le sable pendant que tu te baignes. Pour pouvoir prendre ton téléphone avec toi lorsque tu vas dans l’eau, tu peux aussi acheter une pochette waterproof ;
  • Ne sors pas la nuit toute seule : pour moi, c’est du bon sens ! Je mets ce conseil au féminin car ça vise plutôt les femmes mais un homme peut également rencontrer des problèmes ;
  • Pour éviter les soucis au volant, je t’invite à lire la partie de mon article sur la conduite au Mexique.

En conclusion…

Préparer son road trip dans le Yucatán, ce n’est pas hyper compliqué. Il faut s’informer avant son départ et faire en sorte d’obtenir les renseignements qui éviteront de se retrouver en difficulté. C’est sans doute pour ça que tu as lu cet article et c’est aussi pour cette raison que j’ai voulu l’écrire, pour te fournir toutes les informations que j’ai acquises grâce à mon road trip. J’avais certaines connaissances avant, mais j’ai aussi beaucoup appris sur le tas et j’ai fait des erreurs. Je veux t’éviter ça du mieux que je peux. Je souhaite aussi rajouter qu’il est important de faire confiance en son instinct lorsque l’on voyage, et ce peu importe la destination.

Si ce n’est pas déjà fait, n’hésite pas à consulter mon autre article conseil relatif à l’organisation d’un road trip dans le Yucatán. J’y parle plus précisément de la location de la voiture et des logements. 

Si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à poster un commentaire juste en dessous ou à me contacter directement sur Instagram. Je te répondrai avec plaisir. Merci et à bientôt !

Si l’article t’a plu, n’hésite pas à le partager, ça pourrait en aider d’autres ! 😊

↓ Plus d’articles à découvrir ↓

Comment visiter Arches National Park ?

Comment visiter Arches National Park ?

Tu prévois un road trip en Utah et tu aimerais découvrir Arches National Park ? Tu as bien raison ! Il fait partie des cinq parcs de cet État qui sont par ailleurs appelés les Mighty Five, les 5 puissants ou majestueux en français. Tu vas comprendre pourquoi…

Road trip en Arizona : itinéraire d’une semaine

Road trip en Arizona : itinéraire d’une semaine

Tu souhaites partir à l’aventure et découvrir l’Arizona ? Alors c’est parfait parce que dans cet article, tu pars pour une semaine. Une semaine à sillonner les routes, une semaine de randonnées, une semaine à découvrir la culture de l’Ouest américain…

Comment visiter le célèbre Grand Canyon ?

Comment visiter le célèbre Grand Canyon ?

La fameux Grand Canyon ! Je ne sais pas toi, mais moi je le connaissais bien avant de mettre les pieds sur le territoire américain. C’est une véritable icône aux États-Unis. Il est considéré comme l’une des Sept Merveilles Naturelles du Monde…