Voyager seul(e) au Mexique : interview

par | Mis à jour le 22/08/2020 | Publié le 03/04/2020

Photo by Aaron Huber

Ayant moi-même été au Mexique, notamment dans les régions de Quintana Roo et de Yucatán, je t’avais raconté mon expérience dans quatre articles que tu peux retrouver ici. Cependant, j’y ai fait un road-trip avec trois autres filles et me suis retrouvée seule à Cancún pour une journée seulement. Ayant vu beaucoup de personnes (surtout des femmes) se demander s’il n’était pas dangereux de s’y rendre seule, j’ai décidé de te proposer une interview d’une amie, Sarah qui s’y est rendue seule et qui n’a pas loué de véhicule, son expérience étant ainsi bien différente de la mienne.

Ce n’est que l’expérience d’une seule personne et je suis par ailleurs ouverte à d’autres témoignages, donc si tu souhaites me donner ton avis, n’hésite pas à me contacter par le biais de ce blog ou sur Instagram. 

Dans cette interview, on va parler voyage en solo, budget, organisation, rencontres, etc. Des informations importantes qui vont te servir pour te faire un avis et peut-être sauter le pas et t’y rendre toi-même!

Mes remarques par rapport aux réponses de Sarah sont en gras et en italique.

Interview : 

Quelques questions en guise d’introduction…

  • Quand es-tu allée au Mexique ?

« En mars durant la période du Spring break. »

  • Combien de temps y es-tu restée ?

« J’y suis restée à peu près 5 jours. »

  • Pourquoi as-tu décidé d’aller au Mexique toute seule ?

« J’avais vraiment envie de visiter le Mexique et personne n’était disponible à mes dates donc je me suis dit que je n’avais pas envie de me priver de voyager juste parce que j’étais seule. De plus, j’avais déjà voyagé seule et surtout j’avais eu plusieurs retours sur les clichés liés au Mexique mais que malgré tout, on se sentait plutôt en sécurité. »

  • As-tu loué une voiture ?

« Non car j’étais seule et même si je me sentais en sécurité, j’avais quand même un peu peur de louer une voiture. »

  • Comment as-tu été à Playa Del Carmen en partant de l’aéroport et à l’aéroport en partant de Playa Del Carmen ?

« J’ai pris le bus ADO de l’aéroport de Cancún à Playa Del Carmen et la même chose pour le retour. »

Il faut savoir que même si Sarah a logé sur Playa Del Carmen, le seul aéroport à partir duquel tu peux arriver dans ce coin est situé à Cancún. Playa Del Carmen est environ à 1h00 de Cancún.

On va parler devises et budget maintenant…

  • Comment as-tu obtenu des pesos ?

« J’avais retiré des dollars aux États-Unis, puis arrivée au Mexique j’ai regardé quel bureau de change était le plus avantageux. »

  • Quel était ton budget ? 

« Je n’avais pas vraiment de budget précis. J’ai payé $450 les billets d’avion que j’ai réservés 2 semaines à l’avance. Concernant le logement, dans un premier temps, j’étais en auberge de jeunesse pour $24 les 4 nuits, mais après une nuit j’ai finalement changé pour un hôtel avec petit-déjeuner pour $50 les 3 autres nuits à peu près. Ensuite, j’ai pris des activités avec une agence et c’est ce qui m’a couté le plus cher ; j’ai payé $250 pour 3 jours complets d’excursion avec navette aller-retour, déjeuné et snack. J’avais également prévu $150 pour mes loisirs. Au total, ça fait donc environ $900 sachant que le trip a été organisé à la dernière minute et en période de spring break. »

Il est important de savoir que les périodes de vacances scolaires sont les pires dates pour partir car les prix grimpent énormément. Toutefois, Sarah était une au pair aux États-Unis, comme moi-même donc nous ne choisissions pas nos dates de congés qui tombaient généralement en même temps que les dates de congés des parents. 

  • As-tu dépensé moins ou plus que prévu ?

« En changeant de logement, j’ai dépensé un peu plus que prévu mais c’était raisonnable. » 

  • Pourquoi as-tu décidé de quitter l’auberge de jeunesse pour un hôtel une fois sur place ?

« J’avais la climatisation au-dessus de ma tête et je partageais ma chambre avec des gars qui ne sentaient pas très bon et qui faisaient le bordel à 3h00 du matin alors que je me levais à 6h00 pour aller aux excursions. »

  • Que comprennent les $150 de loisirs exactement ?

« Ce sont les restaurants, bars, souvenirs et le bus ADO principalement. »

Par rapport aux logements…

  • Ou as-tu logé exactement ?

« J’étais à Playa del Carmen. Le nom de l’auberge de jeunesse était Labo de Mar. Le nom de l’hôtel était Caracol suite hotel. » 

  • J’ai bien compris que ton expérience dans l’auberge de jeunesse ne t’a pas plu. Quel est ton avis sur l’hôtel ?

« L’hôtel était top, chambre spacieuse avec balcon, une grande douche. Le petit-déjeuner était moyen, très basique. Il y avait un petit restaurant en bas de l’hôtel très bon et pas cher. »

Sarah à Chichén Itzá

À propos des rencontres…

  • Savais-tu parler espagnol ? Si non, penses-tu que ça aurait été plus facile si ça avait été le cas ?

« Non, je ne comprenais absolument rien à l’espagnol mais oui je pense qu’avoir des bases ne m’auraient pas fait de mal. »

  • As-tu rencontré des gens ?

« Oui, à l’auberge de jeunesse au début il y avait un bar au-dessus et j’ai pu rencontrer des Mexicains. J’ai aussi rencontré des Français et des Italiens avec qui je suis toujours en contact. »

  • Es-tu sortie le soir ? Si oui, étais-tu seule pour rentrer à ton logement ?

« Le premier soir, j’ai été manger seule et suis rentrée seule à l’auberge de jeunesse. Je ne me suis pas sentie en danger du tout. Les autres soirs, je rejoignais mes amis Italiens qui me raccompagnaient toujours à mon hôtel. Ils avaient plus peur pour moi, que moi pour moi-même. »

Et la découverte de la région…

Sarah à Los Colorados 

  • Quels endroits as-tu visités ?

« J’ai été à la réserve naturelle de Sian Ka’an, au Chichén Itzá (une des 7 nouvelles merveilles du monde), à Valladolid, plusieurs cénotes dont la cénote Ik Kil et enfin Los Colorados et son lac rose. »

  • J’ai moi-même été à Los Colorados et par malchance le lac n’était pas si rose. Comment c’était pour toi ?

« Le lac était vraiment rose. On y est allés en plein milieu d’après-midi. Mais le guide nous a expliqué que parfois l’eau était renouvelée. En fait, il y a deux lacs : un gris et un rose. Ils y produisent du sel et à cause de la grande quantité de sel, les crevettes meurent et se retrouvent dans le lac rose. Leurs corps morts seraient ce qui donne la couleur rose à l’eau. Ainsi, en fonction de quand ils renouvellent l’eau, celle-ci peut être plus ou moins rose. »

Il y a beaucoup d’explications sur la couleur de cette eau et il est parfois difficile de s’y retrouver. Toutefois, comme je l’ai expliqué dans mon article, je pense aussi que la couleur est liée au plancton. Mais je ne connaissais pas tout le processus expliqué par Sarah.

  • Pourquoi as-tu choisi de réserver des excursions et quel était le nom de l’agence de voyages ?

« J’ai préféré prendre des tours via l’agence Easy Tour pour ne pas être seule, rencontrer du monde et ne pas conduire. »

  • Comment étais-ce ? As-tu eu assez de temps pour visiter ? Le referais-tu ? Le conseilles-tu ?

« J’ai adoré même si malheureusement je n’ai pas eu le temps de faire tout ce que j’aurais aimé faire. Je le referais sans hésiter. Mon expérience était géniale. »

  • Quelle a été ton activité préférée ?

« La visite de la réserve Sian Ka’an car on a pu voir des dauphins, des tortues géantes. On a fait de la plongée sous-marine pour voir les coraux puis on s’est baignés dans une eau turquoise. »

En conclusion…

  • T’es-tu sentie en sécurité ?

« Je n’ai pas eu de problème avec ça, j’avais un peu peur au début, puis je me suis vite rendu compte que la police veille vraiment à la sécurité des touristes et je me suis sentie en sécurité. »

  • Quel a été ton meilleur souvenir ?

« Encore une fois, l’excursion à Sian Ka’an où j’ai rencontré les Italiens, super sympas. On est arrivés dans une réserve avec de l’eau transparente. Notre guide était un peu fou, il buvait du rhum depuis le début de la journée et il nous en servait aussi, tout ça dans cette eau turquoise. »

  • As-tu des conseils pour les lecteurs qui voudraient s’y rendre seul(e)(s) ?

« Ne pas avoir d’à priori sur le Mexique, mais toujours rester prudent(e). Pour quelques dollars en plus, j’ai moi-même pris un hôtel plutôt qu’une auberge de jeunesse pour me sentir mieux. Je conseille aussi de réserver des tours via des agences de voyages car vous rencontrerez du monde. »

Ce sera tout pour l’interview mais c’est déjà pas mal ! J’espère que ça t’aura aidé. J’adore vraiment ce type d’articles dans lequel je te partage les expériences d’autres voyageurs et non pas que les miennes. J’aimerais beaucoup en faire d’autres ; si tu es parti(e) au Mexique en solo et que tu veux nous raconter ton expérience, encore une fois n’hésite pas à me contacter. 

Petit point important également…

Il s’agit bien là de l’expérience d’une seule personne. Tout s’est très bien passé la concernant mais je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde. C’est pour cela que si tu as un autre avis, n’hésite pas à le faire partager. Cet article c’est avant tout pour te dire que si tu souhaites partir seul(e), ne te prive pas simplement à cause des stéréotypes que tu aurais entendus. Tu as là l’expérience de Sarah qui l’a vécu et il n’y a rien de mieux pour se faire son avis que de le vivre. Maintenant, j’ai également entendu des histoires beaucoup moins drôles. Comme dans beaucoup de pays, ça arrive que tu te fasses voler tes affaires ou que quelqu’un t’agresse. Ayant moi-même beaucoup voyagé seule, je peux te dire qu’on finit par savoir écouter son instinct et éviter de se mettre en danger. 

Je trouve cette interview vraiment intéressante car Sarah nous donne des conseils simples : 

  • Penser à son confort et ne pas hésiter à dépenser un peu plus pour se sentir mieux, surtout dans un pays comme le Mexique où les logements ne coûtent pas chers ;
  • Réserver des tours avec des tour-opérateurs pour avoir un cadre, ne pas avoir à s’inquiéter de l’organisation et rencontrer d’autres voyageurs ;
  • Et surtout, kiffer! Sarah est partie toute seule et n’a pas du tout regretté cette décision. Elle a vécu un voyage incroyable, quelque chose qu’elle aurait manqué si elle avait attendu de trouver quelqu’un d’autre pour venir avec elle. 

Je la remercie d’ailleurs beaucoup de s’être prêté au jeu de l’interview avec moi afin de te proposer un format différent. Tu peux la retrouver et suivre ses voyages sur son compte Instagram. Merci! 🙂

[instagram-feed]