Les moyens de transport autour de Cancún

par | 8/06/2019

Lors de mon voyage au Mexique, nous avons décidé – avec les filles qui m’accompagnaient – de louer une voiture et de baser notre séjour sur le modèle du road-trip. Je te donne ainsi des détails sur la location de voiture mais également sur d’autres moyens de transport au Mexique et quelques conseils de sécurité.

La voiture

Nous avons loué notre voiture avec l’agence Mex pour 140 dollars la semaine. L’agence est située à côté de l’aéroport de Cancun, une navette vient te chercher pour t’y amener directement. Les personnes à l’accueil parlent anglais donc nous n’avons pas eu de mal à nous faire comprendre. Au Mexique, ma carte bancaire française a fonctionné pour la caution (alors qu’aux États-Unis, ils veulent généralement une vraie carte de CREDIT). Assure-toi d’avoir le montant correspondant à la caution sur ta carte. Lors de l’état des lieux de la voiture, vérifie chacun de ses recoins et notifie à l’agent les dommages que tu vois. Durant notre voyage nous n’avons eu aucun problème, tout a fonctionné comme prévu. Rendre la voiture est très rapide ; un employé regarde son état et te laisse partir (s’il ne voit aucun gros dommage bien sûr). 

→ Précaution à prendre en voiture 

J’ai entendu des histoires pas très rassurantes sur la police au Mexique. Je ne pense pas que cela soit un mythe. Par exemple, j’ai entendu parler de barrages de policiers qui t’arrêtent sans aucune raison, te demandent tes papiers (permis de conduire, passeport) et ne te les rendent qu’en échange d’argent. Rien de tout cela m’est arrivé, mais ce n’était peut-être qu’un coup de chance.

Ayant pris au sérieux la menace, j’ai acheté une ceinture de voyage (travel money belt en anglais), noire. Cette pochette est très fine, très discrète et m’a permis d’y ranger mes papiers. Je la cachais sous mes vêtements en conduisant (avec des vêtements un peu amples, on ne la voit pas). Toutefois, fais des photocopies de tes papiers et donne-les aux policiers. Ils peuvent fouiller la voiture, les valises mais ils ne peuvent pas pratiquer de fouilles au corps (normalement).

De manière générale, évite de rouler de nuit.

Petit point sur la manière dont les Mexicains conduisent. C’est un peu comme s’il n’y avait pas de Code de la route en fait. La courtoisie n’existe pas donc si tu veux passer, il va falloir forcer un peu. Oui, tout ça avec une voiture de location et une caution de plusieurs centaines d’euros… Mais, en vrai, ça a été! Ce n’est pas si terrible 😉

Les bus ADO

Le bus est un moyen plutôt pratique et bon marché pour se déplacer. Tu peux réserver ton siège sur le site internet.

Je ne l’ai pris qu’une fois, de l’aéroport de Cancún jusqu’au centre-ville de Cancún, proche de mon auberge de jeunesse. N’hésite pas à demander au personnel de l’aéroport où sont les bus si tu ne les trouves pas.

Tu peux aussi te rendre à Playa del Carmen et Tulum pour environ $10.

Le taxi

Je ne l’ai pris qu’une seule fois dans Cancun. Avant de rentrer dans le taxi, demande le prix de la course et assure-toi que ce prix ne changera pas. Les conducteurs de taxi tentent souvent d’arnaquer les touristes.

Être piéton au Mexique

Dans ce pays, le piéton n’est pas roi. La voiture est reine. Les passages piétons sont rares donc généralement tu traverses où tu veux . Les voitures ne s’arrêtent pas, passage piéton ou non. Donc cours !   

Se déplacer sur l’île Cozumel

Pour te déplacer sur l’île, tu peux louer une Jeep sans réserver à l’avance ou prendre le taxi. Concernant la Jeep, beaucoup de touristes le font et les Mexicains le proposent quand tu arrives sur l’île. Il n’y a quasiment pas de transports en commun.  

GPS

maps.me est une formidable application qui fonctionne sans internet à condition de télécharger la carte de l’endroit où tu souhaites te déplacer lorsque tu as internet. Elle est gratuite!

Bon voyage!

 

Découvre mes autres articles sur le Mexique :