Road-trip paradisiaque dans les régions de Yucatan et Quintana Roo, Mexique

par | 8/06/2019

30/06/2018-08/07/2018

 

Ce road-trip d’une semaine fut mon premier voyage en dehors des États-Unis depuis mon arrivée ainsi que mon premier séjour au Mexique. Il a été le support de nombreuses nouvelles expériences, de découvertes et d’apprentissage dont je vais vous faire part dans cet article. J’espère que ce nouveau récit vous inspirera et que mes conseils vous guideront au mieux pour préparer votre voyage.

 

Road-trip au Mexique ; première journée (samedi) : arrivée à Cancun

« Je suis à Cancun, je suis à Cancun » que je n’avais de cesse de me répéter. « Oui, Alicia, tu es à Cancun. » Je n’y croyais pas. Je rencontre l’une des trois filles avec lesquelles j’allais faire ce road-trip et nous décidons d’aller chercher notre voiture de location à l’agence Mex, à côté de l’aéroport. Dans un premier temps, direction la plage! Plus exactement Playa Delfines. J’ai particulièrement apprécié cette plage : outre les grosses vagues dans lesquelles j’ai adoré joué comme une gamine de quatre ans, c’est l’une des plus belles plages de Cancun et vous pouvez également y trouver le « Cancun Sign ». Ce fut mon premier bain dans la mer des Caraïbes.

Road-trip au Mexique ; deuxième journée (dimanche) : que le road-trip commence!

Le matin, nous avons essayé d’aller sur une plage différente à Cancun : Playa Blanca. Et ben, je ne recommande pas ; il y avait énormément d’algues, peut-être en raison de la saison. Nous sommes donc définitivement retournées profiter de la merveilleuse Playa Delfines. Après avoir récupéré des pesos au distributeur de billets (plus d’informations sur le meilleur moyen d’obtenir des pesos ici), nous avons été chercher les deux autres filles qui allaient nous accompagner durant ce séjour. 

Début du road-trip

Direction Rio Lagartos dans la région de Yucatan, un petit village de pêcheurs encore peu touristique à trois heures de voiture de Cancun. Tellement peu touristique que nous nous sommes demandé si nous allions réellement tomber sur notre hôtel au bout de notre chemin. Mais l’hôtel était bien là! Neuf, propre, au bord de l’eau. Une bonne nuit de sommeil en perspective, que quoi peut-être un peu courte. 

Road-trip au Mexique ; troisième journée (lundi) : découverte de Rio Lagartos 

Nous avons fait un tour en bateau avec un guide pour seulement $10 au départ de notre hôtel (plus d’informations ici ; paragraphe sur Rio Lagartos au début de l’article).

Los Colorados

Nous avons premièrement vu des flamants roses puis le guide nous a amenés à Los Colorados, un lac rose dont la couleur est due à un plancton riche en carotène qui se développe dans l’environnement salé. Malheureusement le lac n’était pas si rose… le guide nous a expliqué que c’était parce que le soleil était encore assez bas mais certains expliquent aussi que c’est à cause de la pluie. Je dois avouer que je ne sais toujours pas la vérité à ce sujet.

Plage d’argile

Ensuite, le guide nous a amené sur une « plage » d’argile afin d’en faire un masque corporel. C’était excellent! Notre guide était merveilleux ; il a porté nos quatre téléphones portables et pris des photos pour nous.

Plage paradisiaque

Pour finir, il nous a conduit sur une petite île avec une plage PARADISIAQUE, isolée. Nous étions littéralement les seules. Le rêve. Nous avons rincé l’argile dans l’eau turquoise et chaude, le guide nous a laissé le temps que nous souhaitions pour prendre des photos et profiter du paysage ; ce fut incroyable. Ce tour a duré à peu près une matinée.

Après un petit tour du village, nous avons repris la route en direction de Valladolid, à 1h30 de Rio Lagartos. La ville est sympathique, plus touristique. Nous nous y sommes baladées et y avons dîné. 

Road-trip au Mexique ; quatrième journée (mardi) : premier cenote et nouvelle merveille du monde

Qu’aurait été notre sénour au Mexique sans l’expérience d’un cénote ? Ce fut donc notre première activité de la journée : le cénote IK KIL. Un cénote est un gouffre naturel donnant accès à des cavernes et rempli d’eau douce en surface et d’eau salée en profondeur. C’est magnifique mais l’eau y est un peu froide. Si vous aimez plonger, vous allez adorer. 

Après cette activité aquatique, nous nous sommes rendues sur un site archéologique, l’une des sept nouvelles merveilles du monde : Chichen Itza. C’est une ancienne ville maya où se situe une immense pyramide appelée El Castillo. L’endroit est bondé de touristes mais c’est définitivement à voir! Enfin, pour terminer cette journée assez chargée, nous nous sommes rendues à Tulum, dans la région de Quintana Roo et avons rejoint notre hôtel. 

 

Road-trip au Mexique ; cinquième journée (mercredi) : deuxième cénote et plongée avec les tortues  

Deuxième cénote

Nous avons été dans un autre cénote, Gran Cenote. Celui-ci était différent du premier, plus large et moins profond mais toujours aussi magnifique. Nous y avons fait de la plongée avec tuba pour se rendre compte de la profondeur du cénote. C’était très beau. Nous y avons vu des chauves-souris également. En fin de matinée, nous nous sommes rendues à la Laguna Kaan Luum, un lagon absolument splendide qu’il ne faut pas manquer (je vous ai dit que ce voyage fut paradisiaque). 

Nage avec les tortues

L’après-midi, nous sommes allées à Akumal pour nager avec des tortues. Dans un premier temps, je pensais qu’on aurait vu beaucoup de petites tortues, cependant finalement nous en avons vu que trois mais des grosses, des tortues vertes, et une raie. C’était une activité géniale mais assez fatigante. On en est ressorties affamées.

Direction Playa Del Carmen

Par la suite, nous avons conduit jusqu’à Playa Del Carmen qui se trouve à peu près à une heure de Tulum. Nous avons marché dans le centre-ville. Cette ville est beaucoup plus touristique ; pour ma part, je préfère les endroits plus isolés comme Rio Lagartos. Il y avait beaucoup de magasins, on aurait presque dit qu’on était aux États-Unis. Nous avons néanmoins fini la soirée dans un bar sympa, à danser et à siroter un cocktail.

 

Road-trip au Mexique ; sixième journée (jeudi) : île Cozumel et nage avec les dauphins 

Ce ne fut pas ma meilleure journée de ce road-trip au Mexique. Je n’ai pas pour habitude d’écrire des commentaires négatifs à propos de mes voyages donc pour être claire, ma journée n’a pas été horrible, seulement moins bonne que les autres. Le manque de sommeil y a également contribué ; c’est ce qui arrive quand on dort quatre heures… et après cinq jours de grand soleil, il faisait nuageux ce jour-là. 

Direction Cozumel

La veille, nous avions réservé notre activité pour ce jeudi : nager avec les dauphins. Je savais que j’allais détester cela car je n’aime pas les activités avec des animaux capturés pour le plaisir de l’être humain. Vous vous demandez alors pourquoi je l’ai fait. Disons premièrement que j’ai suivi le groupe car je ne voulais pas forcément passer ma journée toute seule. Et deuxièmement, il faut dire que le gars de l’hôtel a su vendre son produit en disant qu’on serait dans la mer, et non pas dans une sorte de piscine. Ne les croyez pas ceux-là, ils veulent vendre. Nous nous sommes donc rendu sur l’île Cozumel en ferry. Arrivée sur l’île, ma première impression fut assez négative. Très touristique, des odeurs de pots d’échappement plein le nez.

Location d’une Jeep

Nous avons loué une Jeep. Ce n’était pas une mauvaise idée car il n’est pas simple de se déplacer autrement, il n’y a quasiment pas de transports en commun. Nous avons ainsi pu faire le tour de l’île. Néanmoins, nous avons loué une Jeep ouverte, pas de toit ni de vitres donc j’ai attrapé la crève. Et aussi : pas de ceintures, pas de radio, pas de rétroviseur intérieur. Par ailleurs, j’ai compris pourquoi ça sentait autant l’essence sur l’île : la faute à toutes les vieilles Jeep qui y circulent.

Nage avec les dauphins

Nous avons rejoint le complexe dans lequel nous allions nager avec des dauphins : Dolphinaris. Comme je l’ai dit plus haut, je n’ai pas aimé. Les dauphins font la même chose toute la journée, je n’ai pas aimé DU TOUT. Pour obtenir les photos, il faut payer $50, une insanité. À l’accueil, la dame voulait nous faire payer 40 pesos de plus que le prix qui avait été prévu la veille. Non, vraiment c’est un attrape-touristes. C’était la première et la dernière fois pour moi. Par contre, la nourriture et les boissons étaient illimitées (au moins quelque chose d’intéressant). Afin de continuer notre visite, nous avons repris la Jeep pour faire le tour de l’île. La météo n’était pas optimale, le vent soufflait fort et la pluie pointait le bout de son nez. Nous avons tout de même pu nous arrêter en face de la plage pour prendre quelques photos. 

Retour à Cancun 

Vous savez maintenant pourquoi cette journée à Cozumel ne fait pas partie de mes meilleurs souvenirs. Épuisée, j’ai dormi le temps de notre trajet retour à Playa Del Carmen. J’ai ensuite pris la route pour Cancun (une heure de trajet).

Petite anecdote

Sur la route, nous nous sommes arrêtées pour faire le plein. Nous avons demandé 150 pesos d’essence mais l’employée parlait avec son collègue donc elle n’a pas vu qu’elle en avait mis pour 400 pesos. Il n’en fallait pas plus car nous n’avions pas besoin de faire le plein pour rendre la voiture. Nous avons donc été un peu embêtantes… Nous ne voulions pas payer 400 pesos. Ils ont essayé d’enlever l’essence avec un tuyau mais cela ne fonctionnait pas. Puis, ils nous ont demandé de payer 300 pesos au lieu de 400, ce pour quoi j’étais d’accord mais l’une des filles de mon groupe ne l’était pas. Nous avons essayé de négocier encore un peu puis avons finalement payé 300 pesos. Ainsi, soyez attentif à la quantité d’essence que l’on vous met pour vous éviter des soucis.

J’ai fini la journée épuisée et malade. Je n’ai pas dîné et j’ai été directement me coucher. 

 

Road-trip au Mexique ; septième journée (vendredi) : un peu de repos…

Après un jeudi mouvementé, nous avons décidé de rester sur Cancun et de profiter de la plage. Retour à Playa Delfines, l’eau chaude, les énormes vagues. Toutefois, nous avons été victimes de ces vagues puisque nos affaires se sont retrouvées sous l’eau. Par chance, j’ai seulement perdu ma batterie portable.

Road-trip au Mexique ; huitième journée (samedi) : mes compagnons de voyage s’en vont

Départs des filles et direction mon auberge de jeunesse

Ce fut la journée des départs car mes compagnons de voyage devaient prendre leur vol retour. Je me suis ainsi retrouvée seule. J’ai pris un bus de l’aéroport pour me rendre à mon auberge de jeunesse. Sur place, j’y ai rencontré une fille, une danoise qui allait se rendre à Isla Mujeres, une île à côté de Cancun. Nous y sommes donc allées toutes les deux. Les auberges de jeunesse sont parfaites pour faire des rencontres. Les gens qui y restent souhaitent rencontrer d’autres personnes pour visiter avec eux. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi d’y loger. La fille que j’ai rencontrée était formidable, très gentille, elle voyageait en solo et arrivait tout juste de Cuba.

Isla Mujeres

Nous avons pris un « bus » – c’était plus une camionnette qui faisait office de bus – pour prendre le ferry afin de nous rendre sur l’île. Sur le ferry, des musiciens jouaient de la musique, l’ambiance était géniale. Arrivées sur l’île, nous avons été à Playa Norte, la plus belle plage d’Isla Mujeres. J’ai adoré l’île (contrairement à Cozumel), non seulement la plage mais aussi l’environnement en général, les rues. L’île n’étant pas grande, je suis rentrée toute seule à Cancun le soir, ma « travel buddy* » restant dormir sur l’île. J’ai donc repris le ferry, puis le taxi. Enfin, j’ai diné à l’auberge avant de me coucher en pensant à la dernière magnifique journée au Mexique que je venais de vivre. J’ai pris mon vol retour le lendemain.  

 

NOUS AVONS SURVÉCU!!

Même si ce type de voyage peut paraître anodin pour beaucoup, il fut un grand pas dans ma vie de voyageuse. Je dois dire que je fus assez stressée toute la semaine. Premier séjour au Mexique, dans un pays qui ne paraît pas être le plus sûr pour l’opinion commune. J’avais également eu des échos sur les difficultés de la conduite dans ce pays, notamment les barrages de police (plus d’informations ici). Pour notre part, nous n’avons eu aucun encombre avec la voiture. J’avais ce poids de la location de la voiture et de la caution sur les épaules toute la semaine et je n’ai réussi à me détendre que lorsque nous avions rendu l’auto. Mais cette expérience m’a beaucoup appris sur moi-même et également sur le voyage en général et les pièges à éviter. C’était un voyage incroyable : je suis allée au MEXIQUE!! J’ai vu des paysages sublimes, une des sept nouvelles merveilles du monde, j’ai fait beaucoup d’activités et tout cela sans trop de problèmes! Coups de coeur pour Rio Lagartos et Isla Mujeres. 

Budget :

Je partais avec 1000 dollars d’économie. Mes vols m’ont coûté 300 dollars de Washington DC.

  • Voiture : 140 dollars /4 = 35 dollars.
  • Logements pour 8 nuits : 620 dollars /4 = 155 dollars.
  • Activités : ~ 100 dollars.

Pour l’essence, la nourriture et autres dépenses diverses, je n’ai plus les montants exacts. Mais j’ai finalement dépensé ~700 dollars au total pour cette semaine.

Voyager au Mexique n’est vraiment pas cher. Nous avions choisi des logements différents chaque soir (road-trip oblige) mais certains Airbnb coûtent $50/nuit pour quatre personnes. Il est possible de faire toutes sortes d’activités pour un prix très bas comparés à d’autres pays comme les États-Unis par exemple.

 

Découvrez mes autres articles sur le Mexique :

* Travel buddy = compagnon de voyage

« On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées. »