Visiter Miami

par | 9/04/2019

Miami

Miami ce n’est pas que la plage, la fête et les palmiers. N’y allant pas spécialement pour faire la fête et la tempête ayant décidé de pointer le bout de son nez à mon arrivée, je n’ai sans doute pas vécu Miami comme beaucoup le font. Néanmoins, je suis rentrée avec une vision tout autre de la ville, loin des préjugés que je m’étais sans doute construits involontairement. Ce fut même presqu’un choc de voir à quel point ce que je pensais savoir de la ville n’en représentait qu’une part mineure.

J’étais partie avec l’idée que Miami était une ville très riche économiquement. C’est en arrivant que j’ai découvert un univers cosmopolite et très riche, non pas économiquement mais historiquement et culturellement. Miami est un paradis pour les milliardaires habitants dans les îles adjacentes ou encore à Palm Beach, plus au Nord. Mais, Downtown n’est pas riche. Au contraire, certains quartiers ont longtemps été laissés à l’abandon. Enfin, Miami Beach est l’entre-deux selon moi. Les commerces fonctionnent grâce à l’activité touristique puisque c’est là que les touristes restent principalement.

Un peu d’histoire…

Miami fut colonisée à plusieurs reprises, tout d’abord par les Espagnols considérés comme les premiers Européens à y avoir accosté. Leur arrivée entraine la propagation de maladies et des guerres. L’Espagne céda ensuite la Floride aux Britanniques après la guerre de Sept Ans (1756-1763). Finalement, l’Espagne récupéra la Floride grâce au traité de Paris en 1783. Elle maintient cette emprise jusqu’en 1819, date à laquelle elle est contrainte de vendre ce territoire aux États-Unis.

Miami est aussi un grand centre hispanophone notamment en raison de l’immigration cubaine après l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro à Cuba en 1959. En effet, un demi-million de Cubains migra en Floride du Sud dont 250.000 à Miami. La ville est aussi un centre créolophone de par l’immigration haïtienne qui s’est développée dans les années 1960 en raison du régime dictatorial de François Duvalier. L’immigration est visible notamment dans les quartiers de Little Havana et Little Haïti où tu peux te balader pour t’imprégner de leur culture. Tu y trouveras de nombreux restaurants, cafés et galeries d’art.

Little Havana Miami

Pour t’aider à organiser ta visite de Miami, je vais aborder les points suivants :

  1. La meilleure période pour aller à Miami
  2. Les lieux à visiter
  3. Les moyens de transport
  4. Le logement
  5. Le budget

Let’s go!

1. La meilleure période pour aller à Miami

De juin à novembre, c’est la saison des pluies et des cyclones : il fait très humide. Je conseille donc d’y aller de décembre à mai, cependant les billets d’avion seront plus chers. De plus, il ne fait jamais froid à Miami, avec des températures rarement sous le 20°C.

Mon expérience

J’ai visité la ville fin mai pour le Memorial Day week-end (le lundi étant férié aux États-Unis). J’ai eu trois jours de tempêtes sur quatre avec une éclaircie le 3e jour quand je suis descendue sur Key West (je t’en parle dans la suite de l’article). De la malchance ou un début de saison des pluies un peu en avance… Mais surtout, il se trouve que pendant ce weekend-là, il y a un festival à Miami : le Urban Beach Week qui attire des centaines de milliers de fans de hip-hop. Pour faire simple, la ville était envahie de policiers, la circulation très difficile, les rues bloquées, etc. Donc si tu le peux, évite de passer le week-end du Memorial Day à Miami.

2. Les lieux à visiter

1) Wynwood Walls

Wynwood Walls Miami

Wynwood Walls est un musée en plein air caractérisé par des fresques murales colorées. C’est Tony Goldman qui en est à l’origine en 2009 après avoir cherché comment redonner vie à ce quartier de Miami quelque peu délaissé. En effet, il s’est dit que les murs sans fenêtre des anciens entrepôts désaffectés seraient un parfait support pour du street art. Et pour en avoir vu le résultat, ce n’était pas une mauvaise idée! Plus de 50 artistes de 16 pays différents ont participé à recouvrir les murs de ces fresques.

Prix : il est possible de le visiter gratuitement (ce que j’ai fait) mais tu peux aussi réserver un tour ici, pour minimum 20 dollars.

Adresse2520 NW 2nd Avenue, Miami FL 33127. 

Horaires d’ouverture :

  • Du lundi au jeudi de 10h30 à 23h30
  • Vendredi et samedi de 10h30 à minuit
  • Dimanche de 10h30 à 20h00.

2) Miami Design District 

Miami design district

Miami Design Discrit c’est un mixte d’architecture, d’art et de design. Tu y trouves également des restaurants, des cafés et des boutiques de mode et de joaillerie de luxe. Pour ma part, c’est pour ses sculptures et oeuvres d’art en plein air ainsi que pour son architecture moderne que j’ai beaucoup aimé ce quartier.

Son histoire est un peu similaire à Wynwood car Craig Robins a commencé à acheter des immeubles du quartier y voyant un potentiel important. Il souhaitait redonner vie à une zone abandonnée de la ville et c’est également mission réussie!

Tu peux voir toutes les oeuvres ici ainsi que leurs adresses. Garde en tête qu’il te faudra en chercher certaines avant de les trouver MAIS je t’ai fait une carte avec les spots les plus difficiles à trouver selon moi parmi mes oeuvres préférées. Je ne pouvais pas faire une carte avec toutes les oeuvres car il y en a plusieurs dizaines. Pour utiliser la carte, tu peux tout simplement zoomer sur chaque point et te repérer avec les noms des rues et des boutiques.

Mes oeuvres préférées sont :

Celles qui ne sont pas sur la carte car faciles à trouver :
  • Institute of Contemporary Art : 61 NE 41 St. Miami, FL 33137. Il s’agit d’un musée que tu peux visiter gratuitement. Juste devant le musée, tu peux voir les grandes lettres « ICA Miami ».
  • Museum Garage Facade : 90 NE 41st St. Miami, Florida 33137. La façade de ce garage a été réalisée selon la méthode du Cadavre Exquis. Il s’agit pour plusieurs artistes de créer leur oeuvre sans savoir ce que font les autres. À la fin, ça donne une oeuvre dont les parties ne vont pas forcément ensemble mais qui s’imbriquent néanmoins en un tout original. Chaque artiste ne connaissait seulement que la taille et la profondeur du « morceau » dont il bénéficiait et était ensuite complètement libre de créer. 
Sur la carte (celles qui peuvent être difficile à trouver) :
  • Jokester 2 de Paula Crown : 95 NE 40th St. Miami, FL 33137 (à côté de Yoso Sushi, point noir sur la carte). Il s’agit d’un verre en plastique rouge, comme les cups utilisés par les Américains. C’est un appel à l’activisme environnemental et la fin du plastique à usage unique.
  • Konstantin GRCIC : Netscape, 2010. 140 NE 39th St. Miami, FL 33137 (au deuxième étage à côté de Tailor House, point violet sur la carte). Il s’agit de chaises suspendues qui font un peu comme des hamacs. 
  • Xavier Veilhan : Le Corbusier. 140 NE 39th St.Miami, FL 33137 (au deuxième étage à côté de la Palm Court, point vert sur la carte). Cette sculpture de l’artiste français Xavier Veilhan représente l’architecte, peintre et écrivain Suisse naturalisé français connu sous le nom de Le Corbusier
  • Buckminster Fuller Fly’s Eye Dome : 140 NE 39th St. Miami, FL 33137, point bleu sur la carte
  • 2×4 Vortex : NE 38th Street entre NE 2nd Ave. and NE 1st Ave. Miami, FL 33137, point rouge sur la carte. Il s’agit d’un mural qui représente un vortex. 

Sache donc qu’il y en a des dizaines d’autres, leur adresse étant sur le site. Sans doute qu’en cherchant celles que j’ai mentionnées, tu tomberas au hasard sur les autres. C’est aussi ça le but ; se balader dans le quartier pour en découvrir les recoins.

Prix : gratuit.

Adresse principale du quartier 140 NE 39th St. Miami, FL 33137.

Horaires d’ouverture

  • Du lundi au samedi : 11h00 à 19h00
  • Dimanche : 12h00 à 17h00. 

Néanmoins, certaines oeuvres sont visibles à n’importe quelle heure. 

3) Miami Beach 

Miami Beach voyages à durée indéterminée

Miami Beach n’est pas un quartier de Miami mais bien une municipalité à part entière. Eh oui! Dans la ville de Miami Beach, tu passes du temps à la plage, sous les palmiers et à faire la fête.

Ainsi, comme tu peux le voir sur la carte, Miami Beach est une presqu’ile située à l’Est de Miami.

Il y a selon moi plus de choses à y faire au Sud de l’ile :

– Te promener le long de Ocean Drive

– Aller à la plage avec les typiques Beach House

– Tout au Sud de l’ile, il y a le joli parc South Pointe Pier.

4) Le parc national des Everglades

Parc national Everglades

Le parc national des Everglades est situé au Sud-Ouest de Miami. Pour t’y rendre, il te faut louer un véhicule. Je te déconseille de réserver un tour car toutes les excursions au départ de Miami ne vont pas au parc national mais dans une région séparée des Everglades.

Toutes les infos dont tu as besoin pour visiter le parc :

Visiter les parcs nationaux aux États-Unis 

Il s’agit d’une liste des parcs nationaux que j’ai visités. Ils sont rangés par ordre alphabétique de l’état où ils se trouvent. Les Everglades sont en Floride, cherche pour F. Tu y trouveras aussi des informations très pratiques et utiles pour visiter l’ensemble des parcs nationaux du pays.

5) Key West

maison ernest hemingway

Photo by Joshua Case

Le meilleur pour la fin…

Key West ce n’est pas Miami mais quitte à y être, n’hésite pas à descendre si tu le peux. Il s’agit d’une ville insulaire qui fait partie de l’archipel des Keys. Tu y découvriras une atmosphère paradisiaque avec des plages magnifiques. Mais ce n’est pas tout! Tu auras déjà l’impression d’être au paradis sur la route pour t’y rendre. C’est simple, tout le long de la route tu es littéralement entouré(e) d’eau turquoise.

Une fois sur l’île tu peux te rendre :

– Au Southernmost Point : c’est le point le plus au Sud des États-Unis à environ 145 km de Cuba. Si tu veux une photo devant le Point, prépare-toi à faire la queue.

– À la Maison d’Ernest Hemingway (que tu peux voir sur la photo au-dessus) : l’écrivain a vécu à Key West de 1927 à 1939. Il s’agit maintenant d’un musée qui relate sa vie. L’adresse est la suivante : 907 Whitehead St, Key West, FL 33040, United States. Faire un tour guidé du musée dure 30 minutes et coûte 15 dollars/adulte. Il n’y a pas besoin de réservation. Le musée est ouvert toute l’année de 9h00 à 17h00. 

– Au Fort Zachary Taylor Historic State Park : c’est un magnifique endroit pour se baigner et profiter de la plage. De plus, l’aspect historique est également présent car le fort a joué un rôle dans la guerre civile américaine. L’adresse est la suivante : 601 Howard England Way, Key West FL 33040. L’entrée dans le parc coûte 6,50 dollars par véhicule. Il est ouvert de 8h00 jusqu’à la tombée de la nuit. 

Il faut environ 3h30 pour aller à Key West de Miami Beach en voiture. C’était pour moi la solution la plus simple et économique pour me rendre sur l’île car j’y suis allée avec 3 autres personnes. Néanmoins, il y a les bus Greyhound qui font le trajet.

3. Les moyens de transport

De manière générale, le Uber fonctionne très bien à Miami et les prix sont bas car les distances ne sont pas longues.

En visitant la ville, tu vas sans doute devoir passer de Miami Beach à Miami Downtown. Par exemple, si tu loges à Miami Beach tu vas devoir aller à Miami Downtown pour visiter Wynwood Walls, Miami Design District ou Little Haïti et Little Havana. Encore une fois, tu peux prendre le Uber. Mais sache qu’il y a des bus ; le meilleur moyen de savoir quel bus prendre est de regarder sur Google Maps (ou autres GPS) et de taper ta destination puis de choisir l’icône des transports en commun (comme dans la vidéo ci-dessous).

Pour prendre le bus ou le métro, il te faudra un Easy Ticket que tu peux acheter aux stations de métro ou directement à l’aéroport. Il existe également une Easy Card qui coûte 2 dollars (juste pour la carte plastifiée) mais tu n’en as pas besoin si tu restes dans la ville moins de 60 jours. Ensuite, tu peux mettre jusqu’à 40 dollars sur le ticket ou acheter un pass : ∼ 5 dollars pour un pass 1 jour, ∼ 30 dollars pour un pass 7 jours. Le prix d’un trajet individuel est de 2,25 dollars. Ces tarifs sont amenés à évoluer mais ça donne un ordre d’idées.

Le pass 1 jour est rentabilité en 3 trajets (si tu prends le bus ou métro trois fois sur la journée) et le pass 7 jours en 13 trajets environ. À toi de voir si tu prévois de prendre le bus ou le métro souvent.

En dehors de Miami :

– Pour aller au Parc national des Everglades, il faut avoir une voiture ou en louer une.

– Pour aller à Key West, tu peux choisir l’option location de voiture surtout si tu voyages en groupe. L’autre option, c’est de prendre le bus. Les prix sont en moyenne de 20 dollars pour un aller. Le trajet dure 4h30 contre 3h30 en voiture.

Pour trouver un bus, tu peux aller sur le site de la compagnie Greyhound.

Rome2Rio est également un bon site qui montre toutes les options possibles pour se déplacer d’un endroit à l’autre (en dehors de la marche).

Les aéroports :

Si tu décides de te rendre à Miami en avion, sache que tu as en principe le choix entre deux aéroports :

1. Miami International Airport

À 20 minutes en voiture de Miami Beach, c’est l’aéroport le plus proche de la ville. La meilleure option pour se rendre à Miami Beach c’est de prendre le 150 Miami Beach Airport Express Bus qui passe toutes les 30 minutes de 6h00 à 23h40 tous les jours. Le trajet coûte seulement 2,65 dollars. Prévois le montant exact à donner au conducteur du bus car il n’aura pas de monnaie. Tu peux aussi acheter un Easy Ticket mais tu devras payer le « day pass » de 5 dollars, donc pas forcément intéressant si tu ne prévois pas de reprendre les transports en commun dans la journée.

Pour trouver où prendre le bus, il faut suivre Mia Mover (il y a des panneaux roses et noirs dans l’aéroport pour indiquer).

2. Fort Lauderdale Airport

Il est à 40 minutes (sans bouchon) de Miami Beach. Il te faudra 1h30 de transport en commun pour te rendre à Miami ; tu peux utiliser Google Maps pour trouver comment y aller en transport comme dans la vidéo au-dessus. Néanmoins, ce qui peut être intéressant avec cet aéroport c’est que les prix des vols qui y atterrissent sont parfois moins chers. Pour autant, si c’est pour payer 60 dollars de Uber pour aller à Miami en arrivant, ce n’est pas rentable. Donc c’est à toi de voir si tu as le temps de prendre les transports en commun pour une durée plutôt longue ou si tu préfères payer un peu plus cher les vols et arriver à Miami International Airport.

4. Le logement 

HOSTEL

Sur ce sujet, je ne peux te conseiller qu’un seul logement à Miami, celui que j’ai essayé : Miami Beach International Hostel.

Il s’agit donc d’une auberge de jeunesse à Miami Beach, particulièrement bien située, à quelques minutes à pied de la plage. Le petit déjeuner et le dîner sont gratuits. Il y a une salle commune avec des baby-foots et un balcon, qui permet de rencontrer les autres voyageurs restant dans l’auberge. Ils vendent aussi des tickets pour des soirées sur Miami Beach beaucoup moins cher que le prix de base. Cependant, il ne faut pas s’y prendre au dernier moment. Tu peux te renseigner à l’accueil. L’ambiance est géniale et enfin, le prix est très abordable. J’avais payé 35 dollars par nuit mais au moment où j’écris l’article, la nuit coûte seulement 20 dollars.

Tu peux consulter mon article sur les logements en voyage aux États-Unis pour d’autres options en fonction de ta situation.

5. Le budget

Pour 4 jours passés à Miami durant Memorial Day Weekend, mon budget était d’environ 600 dollars (billets d’avion compris) et environ 240 dollars sans les vols. Il faut savoir que pendant le week-end du Memorial Day, les prix des billets d’avion augmentent. De même, si tu as la possibilité de rester plus de temps à Miami, fais le car tu pourras prendre davantage ton temps pour découvrir la vie dans le Sud de la Floride et réellement t’imbiber de la culture. J’aurais beaucoup aimé y rester plus longtemps mais ce n’était pas possible pour moi ; étant au pair à Washington, je ne choisissais pas mes périodes de vacances.

Mon dépenses se décomposent ainsi :

Vols : 370 dollars aller-retour en partance de Washington. Oui, c’est hyper cher. Je ne le referais pas au moment où j’écris l’article mais je veux être transparente sur mes débuts de traveler. J’avais très envie d’aller à Miami et j’ai simplement payé le prix fort à cause du Memorial Day Weekend.

Logement : 107 dollars pour 3 nuits. Ça c’est vraiment un bon plan car le petit déjeuner et le dîner étaient inclus.

Repas : pas plus de 20 dollars. Comme précisé juste avant, l’auberge de jeunesse fournissait le petit déjeuner et le dîner. Il m’est arrivé de grignoter quelque chose à midi et d’acheter des cannettes de Margarita (si on peut compter ça dans les repas…), mais c’est tout.

Transports :

  • Key west : location de voiture + essence : 30 euros + environ 50 dollars d’essence. Nous étions 4 donc j’ai payé 20 dollars.
  • Le bus : 2,65 de l’aéroport à Miami Beach. Tu peux te référer à mon paragraphe #3 sur les moyens de transport pour les prix des tickets et pass.
  • Uber : je ne peux pas retracer combien j’ai payé mes trajets en Uber car parfois je le prenais avec les personnes avec lesquelles je voyageais. Mais je sais que c’était mon principal moyen de déplacement. C’était simplement très pratique et je prenais l’option « pool » qui permet de partager son trajet avec d’autres personnes inconnues (pour les fois où je n’étais pas avec mes travel buddies). Je pense avoir dépensé environ 30 dollars mais encore une fois, je n’en suis pas sûre.

Visites :

  • Parc national des Everglades : j’avais pris un tour qui partait de Miami pour 29 dollars. Mais c’était une erreur. Encore une fois, je veux être transparente et pour avoir fait l’erreur de prendre un tour organisé, je ne te le conseille absolument pas.

L’entrée dans le parc coûte 30 dollars. Tu devras également compter le prix de la location de voiture si nécessaire (et l’essence). Tu peux te référer à mon article sur les parcs nationaux aux États-Unis pour plus de détails sur les prix des locations de kayak ou tour en bateau ou en tram.

  • Le Fort Zachary : 6,50 dollars (divisé par 4 si vous êtes 4 dans un véhicule)
  • Maison d’Ernest Hemingway : 15 dollars.

Ce qui fait un total d’environ 46 dollars.

– Je prévois toujours 5 ou 10 euros de frais divers (cartes postales, etc).

Ce budget de 600 dollars pour 4 jours est élevé mais en décomposant les dépenses, on se rend compte que les trajets d’avion en représentent plus de 50%. Il y a toujours moyen d’arriver à dépenser moins : partir en dehors de vacances scolaires et jours fériés, rester plus longtemps sur place et donc rentabiliser davantage les prix des billets d’avion, être flexible. 

Avec ∼ 240 dollars, j’ai réussi à me loger pour 3 nuits, manger et visiter la ville et ses alentours. Le fait de partager certains frais avec mes 3 travel buddies comme la location de voiture, l’essence et le Uber m’a aussi aidé.

600 dollars = 554 euros. 240 dollars = 222 euros.