Organiser un séjour à Cancún et ses alentours

par | 06/8/2019

hôtel avec piscine palmiers et coucher de soleil

Afin que tu puisses organiser au mieux ton voyage à Cancún et ses alentours, je vais te donner des conseils utiles sur les points suivants :

1. Les moyens de transport

2. Les logements

3. La sécurité et autres conseils divers.

Mais avant ça, tu peux voir sur la carte ci-dessus la zone que j’ai visitée autour de Cancún. Il s’agit des régions Quintana Roo et Yucatán. Le point rouge, c’est Cancún.

1. Les moyens de transport

organiser un séjour à Cancun

1) La voiture

Lorsque je suis partie au Mexique, mon voyage était en fait un road trip. Avec trois autres personnes, nous avons loué notre voiture à l’agence Mex pour 140 dollars la semaine. L’agence est située à côté de l’aéroport de Cancún et une navette vient te chercher pour t’y amener directement. Les personnes à l’accueil parlent anglais donc nous n’avons pas eu de mal à nous faire comprendre. Au Mexique, ma carte bancaire française a fonctionné pour la caution (alors qu’aux États-Unis, ils veulent généralement une vraie carte de CREDIT). Assure-toi d’avoir le montant correspondant à la caution sur ta carte. Lors de l’état des lieux de la voiture, vérifie chacun de ses recoins et notifie à l’agent les dommages que tu vois.

Durant notre voyage nous n’avons eu aucun problème, tout a fonctionné comme prévu. Rendre la voiture est très rapide ; un employé regarde son état et te laisse partir (s’il ne voit aucun gros dommage bien sûr). 

→ Précaution à prendre en voiture

J’ai entendu des histoires pas très rassurantes sur la police au Mexique. Par exemple, j’ai entendu parler de barrages de policiers qui t’arrêtent sans aucune raison, te demandent tes papiers (permis de conduire, passeport) et ne te les rendent qu’en échange d’argent. Je ne sais absolument pas si c’est vrai, ça ne m’est pas arrivé. Mais c’était peut-être un coup de chance…

Ayant pris la menace au sérieux, j’avais acheté une ceinture de voyage (travel money belt en anglais), noire. Cette pochette est très fine, très discrète et m’a permis d’y ranger mes papiers. Je la cachais sous mes vêtements en conduisant (avec des vêtements un peu amples, on ne la voit pas). Toutefois, tu peux faire des photocopies de tes papiers et les donner aux policiers. Ils peuvent fouiller la voiture, les valises mais ils ne peuvent pas pratiquer de fouilles au corps (normalement).

De manière générale, évite de rouler de nuit.

Petit point sur la manière dont les Mexicains conduisent. C’est un peu comme s’il n’y avait pas de Code de la route en fait. La courtoisie n’existe pas donc si tu veux passer, il va falloir forcer un peu. Oui, tout ça avec une voiture de location et une caution de plusieurs centaines d’euros… Mais, en vrai, ça a été! Ce n’est pas si terrible 😉

2) Les bus ADO

Le bus est un moyen plutôt pratique et bon marché pour se déplacer. Tu peux réserver ton siège sur ce site internet.

Je l’ai pris qu’une fois, de l’aéroport de Cancún jusqu’au centre-ville de Cancún, proche de mon auberge de jeunesse. N’hésite pas à demander au personnel de l’aéroport où sont les bus si tu ne les trouves pas.

Tu peux aussi te rendre à Playa del Carmen et Tulum pour environ $10.

3) Le taxi

Je ne l’ai pris qu’une seule fois dans Cancún. Avant de rentrer dans le taxi, il faut demander le prix de la course et s’assurer que ce prix ne changera pas. Les conducteurs de taxi tentent souvent d’arnaquer les touristes.

4) Être piéton au Mexique

Dans ce pays, le piéton n’est pas roi. La voiture est reine. Les passages piétons sont rares donc généralement tu traverses où tu veux. Les voitures ne s’arrêtent pas, passage piéton ou non. Donc cours!

5) GPS

Maps.me est une application très pratique qui fonctionne sans internet à condition de télécharger la carte de l’endroit où tu souhaites te déplacer lorsque tu as internet. Elle est gratuite!

Google Maps fonctionne également en téléchargeant la carte à l’avance.

2. Logement

Durant mon séjour au Mexique, je suis restée dans un certain nombre de logements, plus précisément des hôtels et une auberge de jeunesse. Si tu n’es pas seul(e) et que tu fais un road trip, les hôtels sont une très bonne solution. Je t’en fais la liste dans cet article, avec le lien Booking.com de chacun et le prix que nous avions payé. Louer un Airbnb me semble également être une bonne idée mais me paraît plus convenable si tu restes au moins deux nuits au même endroit.

J’ai donc essayé tous les logements cités ci-dessous et je n’ai rencontré aucun problème. Ils étaient tous propres, avec piscine, parking, petit-déjeuner et le personnel était très serviable.

1) À Cancún

  • Villa Antilope : environ $50/nuit.
  • Nomads Hotel Hostel & Bar : c’est l’une des meilleures auberges de jeunesse où j’ai été. Petit-déjeuner et dîner inclus. Le personnel saura te conseiller, notamment par rapport à tes déplacements (par exemple, quel bus il faut prendre pour aller à la plage). J’avais payé $20 dollars.
  • Bed and Breakfast Pecarí : nous avions payé environ $80/nuit.

2) À Rio Lagartos

Hôtel Rio Lagartos : c’est à l’accueil de cet hôtel que nous avons réservé notre tour en bateau. Nous avions payé $110/nuit.

3) À Valladolid

Hôtel Meson Del Marques : nous avions payé $110.

4) À Tulum

Los Amigos : nous avions payé $110.

5) Playa Del Carmen

Suites Corazon : nous avions payé $140.

Cette liste constitue de simples idées de logements au Mexique que j’ai trouvé vraiment bien. Je tiens à préciser que voyageant à 4, on partageait le prix de l’hôtel donc celui-ci restait largement abordable. On avait choisi des hôtels de qualité, avec piscine (dont on n’a jamais profité finalement) mais on aurait pu rester dans des hôtels moins chers. On voulait en profiter car le prix de ce genre de logements est au moins le double aux États-Unis.

3. Sécurité et autres conseils divers

1) Sécurité

→ Surveiller ses affaires de près à la plage. Si tu es seul(e), je te conseille de ne pas laisser tes affaires de valeur sur le sable pendant que tu te baignes et d’acheter une pochette pour y mettre ton portable. Tu peux aussi laisser le plus d’affaires possible à l’endroit où tu loges.

→ Faire tes retraits dans les banques et non pas dans les distributeurs de billets sur les trottoirs : ceci est une règle qui vaut pour toutes destinations.

→ Ne pas sortir la nuit seul(e), surtout quand on est une femme. Selon moi, c‘est du bon sens. 

Pour des conseils de sécurité sur la location de voiture, tu peux te référer au 1. de cet article.

2) Autres conseils divers

→ Réservation des vols

C’est une leçon que j’ai retenue depuis ce voyage. Lors de la réservation des billets d’avion, il est plus sécurisé de réserver directement sur le site de la compagnie aérienne. Tu peux aller sur un site comparateur pour vérifier les prix (Kayak, Google Flights, etc.) mais ensuite pour réserver, il faut s’assurer que tu n’aies pas été redirigé vers un site autre que celui de la compagnie.

J’avais personnellement comparé les prix des vols sur momondo.com puis j’avais cliqué sur un lien pour réserver sur un autre site, qui n’était pas celui de la compagnie aérienne. C’était sans doute moins cher. Arrivée à l’aéroport, le personnel ne trouvait pas mon ticket à partir de mon numéro de réservation. Avant même de vérifier avec mon nom de famille, la dame m’a dit qu’il fallait soit que j’achète un autre billet ($1000), soit que j’appelle le site par lequel j’étais passée pour réserver. J’ai appelé le site qui avait en fait changé mon numéro de réservation sans m’en informer.

Finalement, avec mon nom de famille, la dame de l’enregistrement a retrouvé mon billet. J’ai failli avoir une attaque. Je pense que c’est plus fiable et sécurisé de réserver directement sur le site de la compagnie et en cas de problème, je pense que c’est plus simple de les joindre.

→ La langue

Je parlais français, anglais mais pas encore espagnol… Ça ne m’a pas vraiment gênée même si j’aurais préféré pouvoir communiquer avec les Mexicains. À l’aéroport et à l’agence de location de voiture, ils parlent anglais. Mais pas toujours dans les hôtels, surtout quand ils se trouvent au milieu de nulle part. Je dois rajouter que l’une des personnes avec qui je voyageais parlait espagnol et je dois dire que c’était pratique plus d’une fois!

→ L’argent

Il est conseillé de ne pas partir avec trop de monnaie sur soi. Certaines cartes bancaires te permettent de payer ou de retirer à l’étranger sans frais (N26 par exemple). Mais même si tu as des frais, tu peux retirer de l’argent petit à petit dans les banques à l’étranger. Souvent, les frais n’excelleront pas ceux que tu paierais en bureau de change et tu ne cours pas le risque de perdre ou te faire voler ton cash.

Tu peux télécharger l’application XE Currency pour convertir les monnaies même lorsque tu n’as pas Internet. 

Au Mexique, il est parfois possible de payer en dollars américains. Je ne te le conseille pas car tu risques de tout payer plus cher.

Ne pas boire l’eau du robinet (attention aux glaçons).

Pour des idées de lieux à visiter dans cette région, c’est dans un autre article : Que faire dans la région de Cancún ?